Musique Classique en ligne - Actualité, concerts, bios, musique & vidéos sur le net.

Musique classique et opéra par Classissima

Myung-whun Chung

mardi 30 août 2016


Resmusica.com

1 juillet

A la Scala, tradition et modernité au chevet de Simon Boccanegra

Resmusica.comMilan. Teatro alla Scala. 25-VI-2016. Giuseppe Verdi (1813-1901) : Simon Boccanegra, opéra en trois actes et un prologue sur un livret de Francesco Maria Piave et Arrigo Boito, d’après Antonio Garcia Gutierréz. Mise en scène : Federico Tiezzi, reprise par Lorena Cantini. Décors : Pier Paolo Bisleri. Costumes : Giovanna Buzzi. Lumières : Marco Filibeck. Avec Leo Nucci, Simon Boccanegra ; Dmitry Belossellskiy, Fiesco ; Massimo Cavalletti, Paolo Albani ; Ernesto Panariello, Pietro ; Carmen Gianattasio, Amelia (Maria) ; Giorgio Berruggi, Gabriele Adorno ; Luigi Albani, capitaine des arbalestiers ; Barbara Lavarian, dame de compagnie d’Amelia. Chœur et orchestre du Teatro alla Scala (Chef de chœur : Bruno Casoni). Direction musicale : Myung-Whun Chung.

Le blog d'Olivier Bellamy

9 mai

Nicholas Angelich, l’imperceptible mouvement

Chez Nicholas Angelich, rien n’est jamais évident. Ses propos semblent convenus ? A la réécoute, ils sont très profonds. Sa mise semble négligée ? Il est d’une grande élégance. Son jeu semble flottant ? Tout est sous contrôle d’une architecture en mouvement. Il semble immature ? Il a mille ans. Il paraît autocentré ? C’est un grand coeur, d’autant plus grand qu’il est caché. Et ainsi de suite. A la manière de Brahms, c’est un émotif dans une quête d’absolu. Et bien d’autres choses encore. Voici son programme : Classiques : Debussy, Prélude à l’après-midi d’un faune, par Boulez (ancienne version chez CBS) Beethoven, Sonate n°4 ou n°5 par Serkin et Casals Du Chopin (mazurkas, nocturnes) ou autre chose qu’ils ont par Jacob Zak Prokofiev, Concerto pour violon n°2 par Chung Kyung-wha Madeleines : Du Beethoven par Schnabel Du Ella Fitzegerald




Carnets sur sol

30 avril

La nouvelle saison et l'avenir de Radio-France

Suite à plusieurs réclamations, un mot sur la saison de Radio-France, et sur ce qu'elle inspire quant à son avenir. Je reprends en partie le commentaire en réponse à Berwald sous la notule consacrée à la Philharmonie, au moins pour la partie sélection : [à propos des bruits de couloir sur une saison essentiellement straussienne] C'est toujours le cas lorsqu'on a un écho global, les autres ne regardent pas forcément les mêmes choses, et même les lignes de force ne sont pas forcément interprétées de la même façon (je suis enchanté du couplage Sibelius 2 / Tchaïkovski 6, qui est tout sauf une rareté). Je ne ferai vraisemblablement pas de notule là-dessus : pas grand'chose de particulier à repérer (et plus d'avant-première), si on lit simplement la brochure, on voit tout ce qu'il faut. (Et puis j'ai des notules discographiques et « pédagogiques » en retard.) [Bien, en fait, maintenant que vous avez amené le sujet, je crois que je vais en toucher un mot.] J'ai effectivement repéré sensiblement les mêmes choses que vous : – la Suite de Salomé de Schmitt ; hélas, comme pour l'Oiseau de feu et la plupart des suites du monde, il manque une grosse part du plus intéressant dans la Suite…) ; – les 2 & 5 de Sibelius ; pas rare, mais j'aime ça, d'autant que je suis un converti plutôt récent) ; – les 2 & 4 de Nielsen ; je désespérais de jamais voir la 2, en plus par Storgårds ! – week-end musique de chambre nordique : piano de Čiurlionis ; orgue de Kalniņš, Ešenvalds, Vasks, etc. ; Quatuors de Stenhammar, Szymanoski, Chostakovitch ; – le couplage Lemminkainen (complet ?) de Sibelius / Symphonie de Debussy (l'orchestration de Matthews n'a pas été gravée semble-t-il, je n'ai vu que celle de Tony Finno) rend bien sûr curieux (même si, intrinsèquement, ce ne sont pas les plus grandes œuvres de leur auteur, surtout pour Debussy !). La Cinquième de Sibelius a décidément une riche fortune ces derniers temps : en à peine plus d'un an, quatre programmations, pour un compositeur qui était quasiment absent des programmes il y a quinze ans… On a eu l'Orchestre de Paris en septembre 2015, le Philhar' en avril 2016, il y aura le Philharmonia en octobre 2016, et l'ONF en décembre 2016… Ils pourraient nous donner la version originale une fois, tant qu'à faire. La Nursery, ça n'a jamais été publié en version orchestrale, n'est-ce pas ? J'aime beaucoup le volume de Lise Boucher de la version pour piano . Il me semble, comme les Animaux modèles, que ce n'est proposé qu'en fragments pour un concert familial. Monsieur Beaucaire ne me désintéresse pas, mais c'est beaucoup trop cher pour de la musique légère (surtout quand on a les Frivolités Parisiennes qui se produisent pour trois fois rien, avec un autre sens du style et surtout un tout autre enthousiasme !). Pour le reste, quand même beaucoup de Brahms et Strauss, j'ai peine à ne pas remarquer qu'on pourrait supprimer un orchestre sans trop bouleverser la vie musicale… Certes, on voit bien que le grand répertoire et le patrimoine français échoient plutôt à l'ONF, tandis que le Philhar' fait l'opéra, le classique, le contemporain et les décadents… mais cela souffre tellement d'exceptions, et pour un répertoire tellement homogène, qu'on ne ferait pas vraiment la différence s'il n'y avait que 2/3 des dates et un seul orchestre. Du point de vue du contribuable en tout cas, ça paraît tellement une évidence ; si encore l'un des deux se déplaçait en province, mais ils restent résolument sédentaires, au service des parisiens et maintenant dans la même seule salle de concert ! Je ne le leur souhaite pas, et cela fait davantage d'offre pour nous, mais il se peut bien qu'un jour, ce manque de lisibilité se paie assez cher pour eux. Même les logos sont identiques (une belle réflexion à ce sujet, là ) ! Fragonard, fantaisie abstraite : Fusion des deux orchestres de Radio-France La Cour des Comptes, très informée et lucide, dans un style direct et dépourvu de vindicte, livrait, il y a un an, un constat particulièrement éclairé : ¶ Lieu unique : – « Contrairement à la BBC dont trois des cinq orchestres résident en province, les formations de Radio France sont implantées à Paris. » – « La réouverture de l’auditorium en novembre 2014, salle unique pour les deux orchestres, donne une acuité nouvelle à ce problème de définition de leurs rôles. » – « Dorénavant, leur présence conjointe à la Maison de la Radio va rendre patente la trop grande proximité de leurs programmations. » ¶ Indifférenciation des rôles : – « La direction de la musique n’est pas apparue en mesure de piloter les programmations des formations musicales. Comme elle l’a indiqué elle-même, ce sont les formations musicales qui construisent leur saison. Les choix sont ensuite soumis à la validation du directeur de la musique. » – « La grande proximité des répertoires entre les deux orchestres est corroborée par l’examen des contrats de travail de leurs chefs. Le contrat de M. Myung-whun Chung, chef d’orchestre de l’Orchestre philharmonique de Radio France, prévoit la programmation du grand répertoire symphonique, d’opéras, d’oratorios et du répertoire contemporain, quand celui de M. Daniele Gatti, chef d’orchestre de l’Orchestre national de France, retient la valorisation du grand répertoire symphonique et la reprise ou la création d’œuvres contemporaines. » – « Tous les efforts de coordination renforcée se heurtent à des oppositions, comme en témoigne l’impossibilité, en septembre 2014, de créer une direction artistique commune aux deux ensembles, dont la seule annonce a conduit au dépôt d’un préavis de grève à l’Orchestre philharmonique de Radio France. » – « la redéfinition de la spécificité des deux formations, option peu convaincante au regard des échecs passés de cette spécialisation » ¶ Vers la fusion : – Ce n'est pas, contrairement à ce que la presse a pu résumer, la seule solution envisagée (mais la seule indiquée dans les abstracts…), seulement la plus efficace selon la Cour. Défendue d'ailleurs de façon très progressive, par un rassemblement des effectifs, qui dégonfleraient peu à peu. Évidemment, cela ne prend pas en compte la spécificité artistique et sonore de ces deux orchestres, qui ont bel et bien leurs identités propres de ce point de vue (le lyrisme élancé des cordes du Philhar' n'a rien de commun avec le grain très dense de celles du National…), mais le rapport défend assez bien son point de vue. – « Dans un premier temps, le nouvel orchestre comprendrait un nombre important de musiciens garantissant la plus large programmation grâce à des déploiements à géométrie variable qui sont déjà ceux de l’Orchestre philharmonique. Cela éviterait ainsi de recourir à des remplacements externes, qui représentent une part importante des cachets. Dans un second temps, l’effet mécanique des départs à la retraite lui permettrait de retrouver une taille normale. » – Il s'agit aussi de limiter le sous-emploi des musiciens, le paiement d'heures supplémentaires et l'embauche ponctuelle mais récurrente de musiciens externes : « Outre la question de la coordination, cette solution permettrait de résoudre progressivement le sous-emploi chronique des musiciens de Radio France. Au titre de l’article 48 de l’annexe 11 de la convention collective, les musiciens travaillent 1 110 heures par an, horaire négocié en fonction des particularités du métier. Or, en moyenne annuelle, les musiciens de l’Orchestre national de France ont travaillé 703 heures entre 2010 et 2013 et ceux de l’Orchestre philharmonique 739 heures entre 2009 et 2013. Durant cette période, seuls quatre musiciens ont travaillé plus de 950 heures par an. Quatorze musiciens ont travaillé moins de 500 heures. Cette situation n’empêche pas le recours à des remplacements externes (1,4 M€ en 2013) et le paiement d’heures supplémentaires. » De fait, lorsqu'on observe cette programmation homogène, dans un seul lieu, il est difficile de ne pas se poser la question – même si je doute que cela arrive avant un futur assez lointain, considérant l'effroi contractuel des responsables face à tout conflit. Mais qu'un orchestre soit dédié aux tournées en province (il y a assez à faire à Paris, on peut bien partager !), ou à l'exploration du patrimoine français, tandis que l'autre servirait de formation de prestige qui jouerait les grands titres pour les besoins de la radio, ce ne serait pas absurde. On pourrait aussi envisager que les extraits sonores diffusés sur France Musique (même si personne n'écoute la chaîne) soient enregistrés par les orchestres, puisqu'ils ont de toute façon un salaire fixe. Teniers le Jeune, peinture d'histoire : L'Auditorium de Radio-France un soir d'affluence Shugborough Hall (collection particulière). À cela s'ajoute la question du déficit (abyssal, les chiffres figurent dans le rapport complet , la billetterie ne couvre rien), et donc notamment du remplissage. Au risque de répéter ce qui a déjà été dit : même si l'accueil est devenu plus adéquat depuis que l'entrée se fait à l'opposé de la salle (possiilité d'être à l'abri, lieu d'attente avec sièges, agents de sécurité très courtois, ce qui n'était pas le cas auparavant), le sentiment demeure le même, le public a l'impression d'être toléré, comme s'il était invité dans une émission de radio. Parce qu'il n'y a pas de lieu dédié, parce qu'on surveille sans cesse que les spectateurs ne prennent pas le mauvais couloir, parce ce qu'on replace de force les spectateurs du second balcon, quitte à leur donner de moins bonnes places (un premier rang de face se transformant en dernier rang de profil)… Tout cela – à part le dernier point, que je trouve particulièrement déplaisant, on achète les places sur plan et je ne suis pas sûr que ce soit contractuellement très défendable, aucune autre salle de spectacle ne force les gens à quitter leur emplacement… – n'est pas très important, mais cela contribue sans doute, pour un public habitué à être accueilli dans des lieux conçus pour lui, à ne être très enclin à se déplacer spontanément vers la Maison de la Radio. Ce n'est pas très festif, disons. Par ailleurs, sans vouloir verser dans de la sous-sociologie (ce qui est, paraît-il, encore pire que la sociologie), le public potentiel des mélomanes des XVe et XVIe arrondissements, ou de la Petite-Couronne-Occidentale, qui devrait se laisser séduire par la proximité, au contraire de la Philharmonie, est peut-être justement le plus sensible à cette question du décorum, ce qu'une salle un peu froidement fonctionnelle (les éclairages sont un peu durs) et un environnement pas totalement au service du spectateur ne servent pas idéalement. À part ça, la salle a une très chouette acoustique dans les endroits où le son n'est pas étouffé par les angles supérieurs, on y est proche et on y voit bien de partout. Et il y aura Nielsen, Schmitt et Kalniņš la saison prochaine.



Carnets sur sol

28 février

Mars et avril au concert – sélection et conseils

Suite à des demandes de plus en plus pressantes, voici la sélection de nos facétieux lutins pour les deux mois à venir. (Avec, nécessairement, des ajouts de dernière minute pour des concerts plus confidentiels.) Tiré de ma sélection personnelle, je n'ai pas retiré les codes (les couleurs déclinant la certitude de ma venue et les nécessités de vente). J'attire notamment votre attention sur les jeunes quatuors Hanson et Akilone, tout à fait exceptionnels , qui méritent le déplacement. Une réalité assez récurrente pour le quatuor : les jeunes ensembles sont souvent plus intéressants, moins assis dans les certitudes de leur style personnel ; beaucoup plus de prises de risque, beaucoup plus d'engagement que les grands quatuors (célèbres à juste titre, mais qui, en s'institutionnalisant, perdent un peu de cette fougue). Immanquable, bien sûr, la re-création mondiale de Don César de Bazan de Massenet (Théâtre de la Porte Saint-Martin, le 13 mars), d'après le personnage de Ruy Blas. Avec Jean-Baptiste Dumora , Sabine Revault d'Allonnes, Jean-Claude Sarragosse ! Pour les jeunes, il y a même des places de première catégorie bradées sur BilletReduc. Je suis aussi assez curieux de ce fonds de cantiques finno-suédois du XVIe siècle (salle Cortot, le 29 mars). Autrement, vous trouverez des transcriptions de Beethoven pour octuor à vent (Philharmonie, le 17 avril – Tarkmann est grand), du Damase (1 , 2 , 3 ) par l'École de danse (Palais Garnier, le 18 avril), Caplet à Notre-Dame (le 26 avril) ! À cela s'ajoute un peu de théâtre américain (Albee à l'Œuvre, T. Williams à la Colline) qu'on n'a pas si souvent l'occasion de voir en nos contrées. Et toujours quelques places pas à chères (et bien placées, expérience oblige) à vendre (celles qui sont en rouge). Directement sur ZePass ou par courriel (colonne de gauche). mar. 01 mars (( bastille meistersinger NDP palestrina monteverdi bach haendel mendelssohn mer. 02 mars PP sibelius 3, nielsen flûte, beeth ccto 3, OP p.järvi jeu. 03 mars **** PP sibelius 3, nielsen flûte, beeth ccto 3, OP p.järvi AV **** PP sibelius 3 lupu järvi bastille trovatore MR chosta 5 hindemith visione liszt brceau / muti ONF ven. 04 mars )) bastille barbiere ****PP bruck 9 widmann flûte / inbal OPRF (pahud) sam. 05 mars 16h st grmain musiques sacrées esp boterf CNSM lyon bastille meistersinger MR chosta 5 hindemith visione liszt brceau / muti ONF soubise ctre-sjets haendel bach telemann sonates cctos Programme Georg Friedrich Haendel (1685 – 1759) Trio Sonata en sol majeur, HWV 399 Allegro A tempo ordinario Allegro, non presto Passacaille Gigue (Presto) Menuet (Allegro moderato) Georg Philipp Telemann (1681 – 1767) Double concerto pour flûte à bec, viole de gambe et orchestre en la mineur, TWV 52:a1 Grave Allegro Dolce Allegro Entracte Johann Sebastian Bach (1685 – 1750) Concerto pour clavecin et orchestre en la majeur, BWV 1055 Allegro Larghetto Allegro ma non tanto Georg Philipp Telemann (1681 – 1767) Double concerto pour flûte à bec, traverso et orchestre en mi mineur, TWV 52:e1 Largo Allegro Largo dim. 06 mars 17h st éloi musiques sacrées esp boterf CNSM lyon bastille trovatore colonne 16h trios ac cor/durand/brahms lun. 07 mars (Semaine 10) (( garnier iolanta TCE schubert statz quintette vcls brahms clar talich hoffman lethiec mar. 08 mars ? garnier damrau deutsch ? TCE schubt 3 EOP mer. 09 mars bastille meistersinger garnier iolanta orlouvre Charpentier smne snte daucé Leçon vddi miserere stabat, litanies jeu. 10 mars **** MR debussy prntmps chausson fête poulenc animx ccto org / ONF gabel (latry) bastille trovatore ven. 11 mars **** MR Lalo Jacquerie CNSM gary hoffman jsq 17h30 CNSM manchester PMDavies turnage boulez garnier iolanta gaveau piano : ciurlionis schumann 9 proko la ; MUZA RUBACKYTE massy italienne CHER § 19h15 louvre marchenerz + trio krtg § louvre trios mzt schum ktg widmann par widmann et tabea sam. 12 mars 18h MR Castillon QuatPia, St-S SQ2, Fauré piano / girod, mmbres ONF 20h ? MR Collard msq frçse ? CNSM jolas iliade ¤15h cortot devienne mzt dantin, quatuors avec basson § NDLiban ut 5 beeth 5 galanta § villeneuve-st-g siegfried I/copland clar/5 épisodes heroic ma mre l'oye ONDIF dim. 13 mars ! 16h MR latry org 15€ 16h st martin massenet bazan 17h st-cloud siegfried I/copland clar/5 épisodes heroic ma mre l'oye ONDIF 18h MR mélodies gubisch altinoglu PP 14h30 montgeroult sonate vln pia § 17h Riv' :ground et follias byrd à bach cornet bouquin ou flûtes + trocellier lun. 14 mars (Semaine 11) garnier iolanta mar. 15 mars **** )) bastille trovatore bilyy sartori he ? CNSM jolas iliade AV ****2 PP requ mzt minko gaveau siegfried I/copland clar/5 épisodes heroic ma mre l'oye ONDIF § 20h MR matrise gtuit byrd messe, chnsns janequin desprez, serminsky mer. 16 mars (( châtelet sondheim passion 19h CNSM org amphi AL tchaï mouss rach chosta-juives mélodies § TCE haydn paroles croix herreweghe jeu. 17 mars 12h30 pp mcGown myrthen/clown/passagères/HahnStevenson ? CNSM jolas iliade garnier iolanta singer-polignac hanson SQ beeth 7 mzt quint clar TCE mahler 5 jansons radio bavaroise coriolon beeth § gaveau king's singers Ireland, Tallis, Byrd, Gibbons, Elgar, Britten, The Beatles ven. 18 mars **** châtelet sondheim passion 19h30 arod SQ 20h st-bastille résidnce msq chb § MR ascension, images deb / franck OPRF § TCE lully charpentier leclair rameau otter naouri haïm sam. 19 mars (( bastille R&J proko 15h CiMu the artist ONIDF garnier iolanta MR proko 5 glière ccto cor RK pâque russe / N.Järvi ONF ¤ OR don gio Jean Teitgen, Birgitte Christensen, Anna Grevelius, Laura Nicorescu, Matthew Durkan, Patrick Bolleire Frédéric Roels, mise en scène Chœur Accentus Orchestre de l‘Opéra de Rouen Haute Normandie, Léo Hussain, direction § 17h abbesses beyer hantaï bach dim. 20 mars **** 17h CiMu Artist 14h&17h CiMu the artist ONIDF 16h30 mahler 3 LAP dudamel 17h bagneux siegfried I/copland clar/5 épisodes heroic ma mre l'oye ONDIF ¤ OR don gio lun. 21 mars (Semaine 12) AV ****3 bastille meistersinger garnier iolanta TCE bostridge rousset amadis pygmalion purcell haendel § orlouvre matthäus 1/partie NIEUWE PHILHARMONIE UTRECHT mar. 22 mars amphi AL petite messe rossini AV **** CiMu mzt 25 strauss htbs bizet ut fauré pavane leleux COE pappano (2 plces) bastille R&J proko CNSDM lauréats SG mus chb TCE vivaldi khoury takemitsu mendelssohn hope nemtanu EOP mer. 23 mars bastille R&J proko garnier iolanta gaveau cctos à 2 et 3 clvecins : martin alard rondeau, françoises, PCA ! massy st jean aedes PP rachma cloches cprice bohémien ccto 4 rozh OP jeu. 24 mars )) châtelet sondheim passion ****2 PP rachma cloches cprice bohémien ccto 4 rozh OP 13h st-bastille schubt quat 15 amphi AL petite messe rossini § CNSM atelier lyrique ven. 25 mars AV ****2 PP gardiner matthäus bastille meistersinger MR purcell mary haydn nelson martland eternity / jeannin OPRF & ChRF § CNSM atelier lyrique § OR bach matthäus pichon prégardien Sabine Devieilhe, Julian Prégardien, Stéphane Degout , Damien Guillon, Maïlys de Villoutreys, Terry Wey, Samuel Boden , Thomas Hobbs , Christian Immler § TCE jaroussky legrenzi steffani strozzi sartorio cavalli monteverdi sam. 26 mars 16h orsay delage/pillois/persanes st-s/caplet/pierné/stra brahim-djelloul, mus garde rép bastille R&J proko garnier iolanta OR bach matthäus pichon prégardien soubise akilone SQ schubt12/ravel/dvoCyprès/boutry dim. 27 mars 20h OR bach messe christie watson negri mead mechelen morsch garnier fleming jordan piano lun. 28 mars (Semaine 13) ****2 )) bastille meistersinger garnier iolanta mar. 29 mars bastille R&J proko cortot piæ cantiones en finnois suédois et latins 1582 mer. 30 mars garnier iolanta jeu. 31 mars (( colline t.williams ménagerie de verre jeanneteau (( ville pirandello personnages auteur ****2 PP sibelius 4, nielsen clar, tchaï vln, OP järvi, bell bastille R&J proko CNSM notre falstaff § singer-polignac cc chb § TCE mzt 31, silla, air, britten illuminations, bartok mandarin petibon ONF gimeno ven. 01 avr. )) garnier iolanta stieghorst bastille R&J proko CNSM notre falstaff MR mahler 1 beeth trple ccto / Chung OPRF TCE bruckner 8 nézet rotterdam sam. 02 avr. 11h MR milhaud création menotti maze sosnina sable / OPRF 20€ 15h cortot schumann trio 2 brahms quintette dim. 03 avr. )) œuvre woolf 10h45 cirq tchaï 6 colonne petitgirard bastille R&J proko lun. 04 avr. (Semaine 14) mar. 05 avr. ! résas TCE (( BdN mies julie angl CNSM dir chant (arrngmts op) mer. 06 avr. ****2 TCE lully persée AV **** CiMu airs sérieux et à boire café de la danse farfadet adam jeu. 07 avr. ven. 08 avr. 19h CNSM accmpgnmt vocal le bozec bastille R&J proko billettes livre aliénor//hersant//DeCælis,Brisset SQY claudel annce mrie, beaunesne § PP mazzola b-a millhaud/sacre/rosamunde ONDIF sam. 09 avr. (( bastille rigoletto kelsey )) ville pirandello personnages auteur 17h abbesses schwaiger heine dichterliebe clara liszt, 3 schwanengesang, brahms AV ****2 TCE werther florez didonato rivenq ONF lacombe SQY claudel annce mrie, beaunesne dim. 10 avr. bastille R&J proko hanson SQ harpes camac : mendel, debussy lun. 11 avr. (Semaine 15) bastille rigoletto kelsey BdN i.cooper schumann liszt wagner mar. 12 avr. bastille R&J proko § orlouvre luminis// pachelbel,buxtehude,bach mer. 13 avr. 19h CNSM jeff cohen bastille R&J proko invalides cathdrl création haydn en fr palais-royal sarcos jeu. 14 avr. (( ville madame ong 19h CNSM jeff cohen bastille rigoletto kelsey gaveau poul hirt&lieder//arpeggione/trioOp.99 invalides korngold bloch cctos vcl gaillard lamoureux judd § massy renarde § perreux mazzola b-a millhaud/sacre/rosamunde ONDIF § vx cservtre création haydn en fr palais-royal sarcos ven. 15 avr. **** MR prodigue, srtilèges / Franck, OPRF AV **** dvo 8 grieg ccto tonhalle bringuier thibaudet bastille R&J proko massy renarde puteaux mazzola b-a millhaud/sacre/rosamunde ONDIF TCE rachma symph 2 ccto 1 ashkenasy phia bezezovsky vx cservtre création haydn en fr palais-royal sarcos § louvre mandoline bach 1004 et japs § OR Lully Persée Niquet Hélène Guilmette, Chantal Santon Jeffery, Katherine Watson, Mathias Vidal, Zachary Wilder Jean Teitgen, Élodie Hache, Marie Kalinine, Thomas Dolié, Cyrille Dubois, Tassis Christoyannis Choeur et Orchestre du Concert Spirituel, sam. 16 avr. )) bastille R&J proko )) BdN mies julie angl garnier ballet damase sauguet paulli herblay athalia haendel dim. 17 avr. )) madame ong **** 11h PPR ouv fidelio et symph 7 pour nonette à vent ! 16h herblay athalia haendel bastille rigoletto kelsey garnier ballet damase sauguet paulli lun. 18 avr. (Semaine 16) ****2 garnier ballet damase sauguet paulli debussy schubert quint haydn 20-2 ébène, capuçon mar. 19 avr. *** PP gurre OO 19h gtuit bondy amy beach Peter Pan mer. 20 avr. (( bastille rigoletto lungu ¤ TCE bruck 6 brahms tgq enlightmt rattle jeu. 21 avr. ****2 PP philhar sibelius 5 ccto faune kavakos franck invalides marches funèbres auber adam halévy fauré nuits été deshayes, wellington beeth OR lucio silla skerath fagioli insula equilbey Franco Fagioli, Olga Pudova, Paolo Fanale Chiara Skerath, Hila Fahima Jeune Chœur de Paris, Insula Orchestra, Laurence Equilbey, direction orlouvre lassus herreweghe : larmes st-pierre//madrigx sprtuels § TCE berg frühe mahler 4 mzt divtmto schäfer ONF gatti ven. 22 avr. sam. 23 avr. 11h MR schumann symph 3 norrington OPRF AV **** MR schumann 3 haydn 49 mzt ccto 27 / norrington OPRF (laloum) bastille rigoletto kelsey CiMu lucio silla dim. 24 avr. 12h garnier schumann-reimann chb robert Schumann fantasiestücke, pour violoncelle et piano Aribert reimann aria pour violoncelle et piano Aribert reimann adagio zum Gedenken an robert Schumann, pour quatuor à cordes robert Schumann Quintette pour piano et cordes, op. 44 _ lun. 25 avr. (Semaine 17) mar. 26 avr. bastille rigoletto kelsey NDP caplet charpentier lully bach lallouette ; achille, castagnet mer. 27 avr. jeu. 28 avr. )) colline t.williams ménagerie de vere jeanneteau bastille rigoletto lungu ven. 29 avr. § MR tchaï 4//ginastera malambo//chopin 1// lehninger, OPRF sam. 30 avr. AV **** MR mendel 1//haydn 82//mzt ccto 22//norrington OPRF (cassard) dim. 01 mai lun. 02 mai (Semaine 18) 3**** bastille rigoletto kelsey

Myung-whun Chung

Myung-whun Chung (22 janvier 1953) est un chef d'orchestre sud-coréen qui, depuis 2000, est à la tête de l'Orchestre philharmonique de Radio France, l'une des quatre formations administrées par les Concerts de Radio France. Pianiste, il est également connu grâce au Trio Chung, formé avec ses sœurs, violoniste et violoncelliste.



[+] Toute l'actualité (Myung-whun Chung)
1 juil.
Resmusica.com
9 mai
Le blog d'Olivier...
30 avril
Carnets sur sol
26 avril
Resmusica.com
24 mars
Resmusica.com
28 févr.
Carnets sur sol
22 févr.
Classiquenews.com...
26 janv.
Sphère Wordpress
7 janv.
Resmusica.com
6 janv.
Resmusica.com
30 déc.
Resmusica.com
29 déc.
Resmusica.com
28 déc.
Resmusica.com
16 déc.
Le blog d'Olivier...
4 déc.
Resmusica.com
4 nov.
Resmusica.com
22 juin
Classiquenews.com...
22 juin
Classiquenews.com...
17 juin
Resmusica.com
8 juin
Google Actualité ...

Myung-whun Chung
Anglais (US) Anglais (UK) Espagnol Allemand Italien




Chung sur le net...



Myung-whun Chung »

Grands chefs d'orchestre

Piano Orchestre Philharmonique De Radio France Seoul Philharmonic Orchestra

Depuis Janvier 2009, Classissima facilite l'accès à la musique classique et étend son audience.
Avec des services innovants, Classissima accompagne débutants et mélomanes dans leur experience du web.


Grands chefs d'orchestre, Grands interprètes, Grands artistes lyriques
 
Grands compositeurs de musique classique
Bach
Beethoven
Brahms
Debussy
Dvorak
Handel
Mendelsohn
Mozart
Ravel
Schubert
Tchaïkovsky
Verdi
Vivaldi
Wagner
[...]


Explorer 10 siècles de musique classique ...