Musique Classique en ligne - Actualité, concerts, bios, musique & vidéos sur le net.

Musique classique et opéra par Classissima

Myung-whun Chung

lundi 1 septembre 2014


Carnets sur sol

24 août

Une saison 2014-2015 en Île-de-France : ce que vous ne trouvez pas ailleurs

Carnets sur sol Car, ainsi que l'a dicté Tao-Lseu à ses disciples : la Vérité est ailleurs. -- Déjà, si vous n'êtes pas d'ici, vous pouvez trouver tous les conseils pour une magnifique saison là-bas (nous avons même ajouté ajourd'hui une nouvelle recommandation). Pour la sixième année consécutive, voici le moment de lancer des suggestions de divertissement pour la saison prochaine. Une fois de plus, et comme pour à peu près tout ce qu'on trouve dans ces pages, nul désir d'exhaustivité. Je me contente de vous livrer mes relevés pour ma consommation personnelle : l'éventail reste très large, puisqu'il permet de choisir, mais ne contient pas absolument toute la programmation. De même pour mes gribouillages (§ indiquant ma motivation, le foncé ma prévision, et les astérisques des places déjà réservées), qui ne témoignent que de mon intérêt personnel — ça prenait trop de temps à retirer, donc vous saurez si j'ai plus envie de voir du Protopopov que du Roslavets le jeudi midi. Pour un relevé généreux, je recommande Cadences , qui dispose désormais d'un site (les dates sont plus facile à lire sur le magazine en PDF que sur la base en ligne, mais les deux sont bienvenus). Clairement, la qualité de leur base rend assez caduque la mienne en tant que masse. Néanmoins, ayant relevé manuellement les dates chez plusieurs dizaines de salles et associations, certaines n'apparaissent pas chez Cadences, et on trouve parfois, dans ces contrées interlopes, quelques petites pépites. J'essaierai, pendant la saison, de maintenir les annonces de concerts un peu atypiques, de façon à mettre en valeur ce que vous pourriez ne pas vous consoler de manquer. Quelques petits cailloux ont déjà été semés : sur deux résurrections passionnantes et impatiemment attendues à l'Opéra-Comique, sur la saison tranquille de l'Opéra de Paris , sur les concepts de la Philharmonie de Paris, sa programmation et ses tarifs . -- Vous pouvez retrouver les précédentes saisons, chacune disposant en commentaires de liens renvoyant vers des échos des soirées vues : saison 2009-2010 (54 soirées), son bilan statistique , son bilan subjectif ; saison 2010-2011 (43 soirées), son bilan statistique , son bilan subjectif ; saison 2011-2012 (49 soirées), et ses bilans combinés . saison 2012-2013 (73 soirées) et ses bilans combinés . saison 2013-2014 (59 soirées) et ses bilans combinés . Les spectacles vus seront cités en commentaires de cette notule, et diverses remarques sur la saison ajoutées sous cette étiquette . En lice pour les putti d'incarnat , j'ai nommé : Le calendrier de Carnets sur sol vous propose cette année : lun. 01 sept. (Semaine 36) mar. 02 sept. mer. 03 sept. jeu. 04 sept. ven. 05 sept. sam. 06 sept. § 16h clq au vert : cc chausson + schubert 14 n°1 dim. 07 sept. royaumont daucé lun. 08 sept. (Semaine 37) mar. 09 sept. (( MUNT Daphne matthews cutler lodahl mer. 10 sept. roussel 3, valse, brahms vln, vengerov, OP, järvi jeu. 11 sept. **** pleyel roussel 3, valse, brahms vln, vengerov, OP, järvi MUNT Daphne matthews cutler lodahl ven. 12 sept. sam. 13 sept. § 16h classique au vert bnne chnsn durosoir aboulker dim. 14 sept. ? MUNT Daphne matthews cutler lodahl lun. 15 sept. (Semaine 38) mar. 16 sept. MUNT Daphne matthews cutler lodahl mer. 17 sept. ? (( colombier pinter pleyel tchaï 5, métaboles, lalo vcl - phillips, OP, järvi TCE vanhal ccto 2 bssons, dvorak cordes, mzt 38, titus ouv. norrington EOP jeu. 18 sept. **** § pleyel tchaï 5, métaboles, lalo vcl - phillips, OP, järvi 12h30 axelle fanyo petit palais MUNT Daphne matthews cutler lodahl ¤ TCE berlioz R&J gatti onf ven. 19 sept. amphi gerhaher schub rihm goethe ¤ pleyel rachma 2 tchaï 6 kissin chung sam. 20 sept. ¤pleyel brahms 1, vln : znaider, cleveland, möst dim. 21 sept. MUNT Daphne matthews cutler lodahl lun. 22 sept. (Semaine 39) mar. 23 sept. MUNT Daphne matthews cutler lodahl § CiMu erde davislim paasikivi ds réduction + ctp : interco, pintscher mer. 24 sept. pleyel dvo 8, te deum, martinu ccto 2 pia jeu. 25 sept. 12h30 § louvre piano : alkan widor séverac ravel Alkan Le Festin d’Ésope opus 39 nº 2; Chanson de la folle au bord de la mer opus 31 nº 8; Le ventopus 15 nº 2 Séverac Baigneuses au soleil Ravel Gaspard de la nuit Widor Après la fêteopus 71 nº 5 ; Kermesse carillonnnante opus 71 nº 3 athénée monteverdi madrigaux msc achten MUNT Daphne matthews cutler lodahl TCE rachma symph 2, glazounov ccto vln sinaisky ONF § pleyel dvo 8, te deum, martinu ccto 2 pia ven. 26 sept. **** ? pleyel svetlanov symph 2 , youssoupov ccto vln, chosta 5, avec repin, philhar et le lauréat athénée monteverdi madrigaux msc achten TCe herreweghe brahms 4 kindertoten hallenberg § bastille traviata gimadieva jordi sam. 27 sept. MUNT Daphne matthews cutler lodahl § athénée monteverdi madrigaux msc achten dim. 28 sept. 16h athénée monteverdi madrigaux msc achten lun. 29 sept. (Semaine 40) mar. 30 sept. )) MUNT Daphne matthews cutler lodahl mer. 01 oct. pleyel chen pia ccto, barber adagio, gershwin got rhythm, proko roméo suite jeu. 02 oct. **** §§ CiMu 2 mondon 2 rameau auvity mauillon watson christie amphi fauré eve Carolina Ullrich + esp pleyel chen pia ccto, barber adagio, gershwin got rhythm, proko roméo suite ven. 03 oct. ¤ pleyel nono canti vita, liszt faust, philhar franck, anu kmsi sam. 04 oct. dim. 05 oct. **** 16h versailles boréades minko lun. 06 oct. (Semaine 41) ! résas ariadne, pelléas, erde CiMu Gardiner dixit haendel, stabat scarlatti, bwv 199 ¤châtelet tchaï neiges, st-s ccto pia 2, ravel sol, rachma variations corelli, ONF K.Järvi, say mar. 07 oct. bastille traviata gimadieva jordi § Versailles mondonville rameau christie motets mer. 08 oct. (( athénée menotti consul louvre quat pia chausson mahler fauré pleyel carmen chtchédrine, falla jardins, arlésienne suites jeu. 09 oct. 12h30 louvre quint onslow danzi taffanel ? pleyel carmen chtchédrine, lalo esp, arlésienne suites ven. 10 oct. CiMu Savall paix d'utrecht cth invalides deshayes mlodies frçses avec trio § athénée menotti consul pasdeloup oyon msc collet § billettes sop + guit + thb : Monteverdi, Kapsberger, Merula, Sances, Mazzochi... sam. 11 oct. ? CiMu beeth k stephan ; weber cantate ; mzt msse crnnemt ; equilbey insula accentus rial crebassa hulett weisser athénée menotti consul pleyel deb, proko, rachma g.capuçon / wang dim. 12 oct. )) athénée menotti consul 16h30 pichon bach cantates TCE muraro & chamayou mzt & messiaen § 16h brahms 1, pia 2 indjic, robin crop circles, colonne petitgirard lun. 13 oct. (Semaine 42) (( TCE castor niquet bffes nd diotima SQ schönbg 0 schbt 14 lachenmann § athénée myrthen schumann trommenschlager pass mar. 14 oct. amphi gurre kaune kerl fahrenden baechle TCE julia ficher dans bach proko brahms Julia Fischer violon Yulianna Avdeeva piano Bach Sonate BWV 1016 Prokofiev Sonate n° 1 op. 80 Brahms Scherzo pour violon et piano (extrait de la Sonate F-A-E) Sonate n° 3 op. 108 versailles Rameau temple gloire van waas ¤ cth invalides vourc'h, dolié, lieder schubt + trio 2 ¤ gaveau galou vivaldi minko mer. 15 oct. amphi gurre kaune kerl fahrenden baechle louvre modigliani SQ schub 87; st-s, ravel pleyel liadov apocalypse, glaznov pia 1, chosta 15, OP, rozh TCE castor niquet ¤ or-louvre suhubiette renaissce et ctpo Rossi, de Victoria, Markeas, Gesualdo, Moultaka... jeu. 16 oct. ? pleyel liadov apocalypse, glaznov pia 1, chosta 15, OP, rozh roussel araignée suite, gounod symph 2, chopin ccto 2 paik EOP nelson ven. 17 oct. **** §§ pleyel szyma ccto vln 1 mahler symph 7 v.petrenko philhar skride louvre rameau pesson par rannou Rameau Extraits des Nouvelles Suites de pièces de clavecin Pesson Le Tombeau de Rameau, création mondiale, commande du musée du Louvre et du Centre de musique baroque de Versailles TCE castor niquet sam. 18 oct. (( VACANCES SCOLAIRES 17h ville midori pia schub schum 2 mzt strauss st-qtin szyma 7 v. petrenko ¤pleyel beeth ccto 5, tchaï 1812, kodaly hary, tiberghien, mazzola, ONIF § CiMu gtuit résa ; dutilleux ccto vln ; rvel valse ; mzt ccto 27, milhaud bœuf ; cservatoire, aïche dim. 19 oct. TCE castor niquet lun. 20 oct. (Semaine 43) mar. 21 oct. )) TCE castor niquet amphi pernoo vcl sl Kodaly, Hindemith, Britten, Connesson mer. 22 oct. ? CiMu purcell bonduca, dioclesian jeu. 23 oct. ven. 24 oct. **** §§§§ pleyel goerne frauenliebe dichterliebe kerner sam. 25 oct. pleyel fahrt, mer, scriabine 3, chicago muti dim. 26 oct. ? )) colombier pinter § 16h pleyel tempest tchaï, oiseau 1919, schumann 3, chicago, muti lun. 27 oct. (Semaine 44) § châtelet serpent blanc mar. 28 oct. mer. 29 oct. louvre vcl pia alkan debussy poulenc tombelle par moreau et hodique jeu. 30 oct. 12h30 petit palais perbost poulenc § TCE sibelius 2, capriccio boylan, tchaï rimini, segerstam ONF ven. 31 oct. sam. 01 nov. dim. 02 nov. 15h orsay lunaisiens chnsns pacifisme et prpgdne 1840-1918 09:00 )) VACANCES SCOLAIRES lun. 03 nov. (Semaine 45) mar. 04 nov. **** Versailles Glaucus d'Hérin st-qntin winterreise oïda-némoto mer. 05 nov. louvre wanderer : st-s 92 tombelle chausson jeu. 06 nov. 12h30 louvre trio utm dubois, fauré, L.Boulanger CiMu sensemaya, sacre, martinsson ; caracas YO orlouvre basso, thb, gb, clvcn : Carissimi, Kapsberger, Merula, Rossi, Trabaci, Provenzale ¤ TCE schubt 3, mendel 2 ONF Ch RF Orozco-Estrada ven. 07 nov. CiMu Reich Feldman ¤ TCE bartoli fasolis pg ? § billettes alard rameau forqueray couperin bach sam. 08 nov. 17h ville staier phantasiestücke, bagatelles, schubt imprmptus ¤ pleyel gance j'accuse, msq philippe schoeller, philhar, strobel dim. 09 nov. lun. 10 nov. (Semaine 46) mar. 11 nov. § CiMu heisser piano : indy mntges, debussy blssé, études st-s, stra rag mer. 12 nov. ? CiMu aperghis sldat incnnu, hist soldat, peintre, ictus louvre kam golan : schumann debussy poulenc français massenet granados kreisler pleyel volodin pia : proko 3, op.12, medtner remniscenza, chopin blld 3, schumann crnvl, scarlatti jeu. 13 nov. **** § OC extts d'opéras(-comiques) roth les siècles : duni, grétry, hérold, boïeldieu, Donizetti, berlioz, thomas, bizet, offenbach, delibes, massenet, chabrier, debussy rabaud poulenc ravel hahn par antonacci devieilhe fuchs petibon antoun degout ! ven. 14 nov. 12h15 invalides quat guits CiMu cc poilu de frtune MR inauguration ville nono § invalides druet & msq chb : dubois, bonis, hahn… sam. 15 nov. 11h MR fntstq chung philhar jnes 16h pleyel schumann 2, schlee jiggs, egmont, pagarachma, pasdeloup ? CiMu dubois in mmriam mrtuorum ; ravel sol, manoury mrche fnbre, beeth 3, EOP zehetmair MR inauguration § pleyel freire HVL, kabalewski, bach beeth chop dim. 16 nov. bondy tribouilloy : cc noël pré-maîtrise MR inauguration TCE pahud meyer le sage ds fauré jolivet poulenc st-s § massy tempête shakespeare rich § MR 18h noye's fludde britten ; maîtrise 15€ plcmt libre lun. 17 nov. (Semaine 47) TCE lang lang tchaï saisons, chopin 4 scherzos, bach ccto it mar. 18 nov. **** §§ TCE massenet cléopâtre plasson amphi schönbg kammersph (webrn), pierrot, mantovani ; haller, interco § CiMu nono ola, hartmann 6, maderna § versailles zaïs rousset wolff azzaretti bennani wilder mer. 19 nov. (( st-qntin pommerat cendrillon louvre takacs : debussy haydn III67 franck quintette TCE rudy film animation rudy chagall Mikhaïl Rudy scénario et réalisation Mathilde Germi création des animations Chagall : La Couleur des Sons Récital accompagné par la projection du film d’animation de Mikhaïl Rudy, conçu à partirdes esquisses inédites et de la version définitive du plafond de l’Opéra Garnier, chef-d’oeuvrede Marc Chagall réalisé en 1964. Tchaïkovski Les Saisons op. 37b (n°6, Juin : Barcarolle, n° 10, Octobre : Chant d’autome) Moussorgski Tableaux d’une exposition Gluck La Mélodie d’Orphée, extrait d’Orphée et Eurydice (transcription de Giovanni Sgambati) Mozart Fantaisie K. 397 Wagner-Liszt La Mort d’Yseult, extrait de Tristan et Yseult Debussy Etudes pour les quartes, Etudes pour huit doigts, extraits des Etudes pour piano (Livre I) Ravel La Valse (version originale pour piano) jeu. 20 nov. (( garnier hänsel 10h OC conte musical krawczyk d'après hoffmann, piano 12h30 louvre vcl pia : nadia, tombelle, poulenc, st-s st-qntin pommerat cendrillon TCE finalistes long-thibaud rophé ¤ amphi denoke strauss berg zem brahms bach ¤ MR heldenleben st-s ccto vln 3, ravel menuet antiq ; ONF gatti § orsay emerson beeth 13, kunst fuge ven. 21 nov. 10h OC conte musical krawczyk d'après hoffmann, piano CiMu rameau : daphnis, osiris - christie mechelen msc daneman st-qntin pommerat cendrillon TCE sokolov chopin sonate 3 ou (!) mazurkas §§ lislevand : 2 guits + colascione : carbonchi, corbetta, pellegrini, granata sam. 22 nov. **** §§ CiMu rameau : daphnis, osiris - christie mechelen msc daneman st-qntin pommerat cendrillon § 17h ville hop smith bach 3 suites vcl p théorbe § MR boulez notations + eötvös, philhar, eötvös, queyras dim. 23 nov. )) st-qntin pommerat cendrillon MR orgue lun. 24 nov. (Semaine 48) ! résa rusalka bffes nd ardeo SQ mendel Op.13, goldberg, création ¤ athénée poulenc métamorphoses, fçailles, auric, parys, fuchs ¤ pleyel brahms 3 ccto 1 ax, COE, haitink mar. 25 nov. pleyel brahms 4 ccto 2 ax COE haitink mer. 26 nov. **** pleyel schubt 2, mzt 31, ccto 21, lisiecki, OP, zacharias ¤ 14h30-16h MR répétition publique maîtrise jeu. 27 nov. bondy 19h pré-maîtrise RF cc noël herblay fê seule dario fo pleyel schubt 2, mzt 31, ccto 10 p 2 pias, lisiecki, OP, zacharias §§ MR roussel symph 3, mendel symph 5, poulenc ccto org ven. 28 nov. sam. 29 nov. 16h pleyel beeth ccto 5, helenleben el bacha, pasdeloup ? 17h Abbesses tradi silvia perez cruz cht guit pleyel petibon-py : poulenc fauré hahn satie rosenthal, radulovic, manoff... § 18h soubise violon guitare esp dim. 30 nov. 10h45 pleyel symph 3 mendel 10€ colonne 20h garnier quintette clar herrmann, sextuor copland, dover barber, ouv jve proko TCE capuçon caussé braley mahler, schubt truite lun. 01 déc. (Semaine 49) ! résa roi arthus mar. 02 déc. MR 19h pré-maîtrise RF cc noël gtuit mer. 03 déc. pleyel mendel blas, schum cc, rachma 1, argerich, OP, chailly § louvre bavouzet decaux jeux miroirs pierné mantovani jeu. 04 déc. 12h30 louvre vln pia alkan fauré op13 st-s ? pleyel mendel blas, schum cc, rachma 1, argerich, OP, chailly orsay intégrale suites bach wispelwey ven. 05 déc. § billettes sonates bach PCA martin § massy sauguet marianne § MR 19h franck rédemption & symph, franck sam. 06 déc. 11h pleyel tchaï 4, OP, varupenne. 8€ gaveau fagioli montis regalis ¤ MR 11h boîte joujoux debussy jnes philhar franck ¤104 greilsammer clar balkans folklore dim. 07 déc. 15h orsay lunaisiens jaurès § massy sauguet marianne lun. 08 déc. (Semaine 50) ¤ bffes nd quat pia fauré, compo neuburger, demarquette heisser § orlouvre monteverdi sacré, parat, saskova, lasserre (et autres) mar. 09 déc. ¤ kissin proko 4 beeth 21, rachma préludes ¤ MR rossini petite messe solennelle ch RF, deux pianos mer. 10 déc. MR espresso ¤ (( TCE clemenza gauvin lindsey rhorer podalydès jeu. 11 déc. § (( athénée passions msc dubroca rougier grapperon ven. 12 déc. MR dvo 8 brahms ccto 2 philhar bringuier guy ¤ TCE clemenza gauvin lindsey §§ orlouvre scheen lefilliâtre, merula monteverdi carissimi seelinck verrijt ; hlland bque scty sam. 13 déc. ? kremlin bobby & sue 10€ amphi opéra compos CNSM, atelier lyrique athénée passions msc dubroca rougier grapperon CiMu cavanna ¤ MR 11h symph 8 dvorak bringier philhar zygel ¤ versailles david colomb roth behr vourc'h podalydès §§ 18h Soubise reinhold dunford dim. 14 déc. 16h athénée passions msc dubroca rougier grapperon TCE Ebène SQ mendel 6 mzt divtmto 3 btok 4 ¤ TCE clemenza gauvin lindsey § MR noëls anciens st-julien, mtrise 15€ plcmt libre lun. 15 déc. (Semaine 51) (( LYON rusalka herheim nylund popov baechle chudovsky mar. 16 déc. (( colline horvath alld : légdes forêt viennoise 19h athénée passions msc dubroca rougier grapperon ¤ amphi opéra compos CNSM, atelier lyrique ¤ TCE clemenza gauvin lindsey § MR vêpres rachma ch RF 15€ plcmt libre § orlouvre noëls vox luminis : Scheidt, Schütz, Schein, Praetorius, Pachelbel, mer. 17 déc. )) athénée passions msc dubroca rougier grapperon CiMu bach oratorio noël 1,2,3 : basel KO, wey, güra, goerne colline horvath alld forêt viennoise LYON rusalka herheim nylund popov baechle chudovsky jeu. 18 déc. )) garnier hänsel CiMu bach oratorio noël 4,5,6 : basel KO, wey, güra, goerne colline horvath alld forêt viennoise MR espresso brahms 1 philhar bringuier ¤ )) TCE clemenza gauvin lindsey ¤ orsay baechle mendelssohn bach cornelius reger brahms ven. 19 déc. amphi opéra compos CNSM, atelier lyrique LYON rusalka herheim nylund popov baechle chudovsky MR brahms 1, dvo ccto vcl müller-schott, bringuier philhar § )) colline horvath alld : légdes forêt viennoise sam. 20 déc. (( VACANCES SCOLAIRES dim. 21 déc. 17h30 versailles noël huelgas XIVe-XVIIIe ¤ garnier nonettes rota spohr ¤15h OC chve-sris minko alexandre ; skerath devieilhe antoun degout sempey leguérinel §§ 16h LYON rusalka herheim nylund popov baechle chudovsky lun. 22 déc. (Semaine 52) mar. 23 déc. LYON rusalka herheim nylund popov baechle chudovsky ¤20h OC chve-sris minko alexandre ; skerath devieilhe antoun degout sempey leguérinel mer. 24 déc. jeu. 25 déc. ¤15h OC chve-sris minko alexandre ; skerath devieilhe antoun degout sempey leguérinel ven. 26 déc. OC 14h30 csse-nsette hoffmann dessay quintette vent harpe sam. 27 déc. LYON rusalka herheim nylund popov baechle chudovsky OC 11h csse-nsette hoffmann dessay quintette vent harpe dim. 28 déc. ¤15h OC chve-sris minko alexandre ; skerath devieilhe antoun degout sempey leguérinel lun. 29 déc. (Semaine 01) 09:00 )) LYON rusalka herheim nylund popov baechle chudovsky mar. 30 déc. ¤20h OC chve-sris minko alexandre ; skerath devieilhe antoun degout sempey leguérinel mer. 31 déc. jeu. 01 janv. ¤15h OC chve-sris minko alexandre ; skerath devieilhe antoun degout sempey leguérinel ven. 02 janv. sam. 03 janv. dim. 04 janv. )) VACANCES SCOLAIRES lun. 05 janv. (Semaine 02) mar. 06 janv. mer. 07 janv. MR hosokawa ccto harpe, mahler 4, lohengrin prélude 1, ONF jeu. 08 janv. MR berg 3 pièces beeth 8 et vln, philhar harding tetzlaff ven. 09 janv. ¤ MR berg cto chb, extts wozzeck, beeth trple ccto ; philhar, hannigan, harding, vogt tetzlaff sam. 10 janv. MR beeth 7 ccto berg, philhar harding tetzlaff dim. 11 janv. lun. 12 janv. (Semaine 03) ! résa cilea & alceste ¤ TCE tharaud mzt schubt beeth 31 Mozart Suite K. 399, Praembulum K. deest, Gigue K. 574 Sonate n° 11 K. 331 « Alla turca » Schubert Seize Danses allemandes D. 783 Beethoven Sonate n° 31 op. 110 mar. 13 janv. mer. 14 janv. gaveau gauvin haendel chauvin jeu. 15 janv. ven. 16 janv. ***** §§§§ PP charpentier TD, mondon exitu, entrée sauvages, christie niese beekman madore naouri CiMu ligeti ccto pia, varèse, lindberg, maresz st-qntin elisir par opera fuoco sam. 17 janv. 11H CiMu takemitsu mey percus gratuit 15h&20h athénée respighi belle au bois 18h30 ouvs bruch loreley, mendel ut, hébrides, zauberharfe, EOP Equilbey amphi britten canticles Cantique I, op. 40 : My Beloved is Mine Cantique II, op. 52 : Abraham and Isaac Cantique III, op. 55 : Still Falls the Rain Cantique IV, op. 86 : Journey of the Magi Cantique V, op. 89 : The Death of Saint Narcissus Œuvres pour harpe et piano seuls cYrILLeDUbOIs Ténor XavIer sabata Contre-ténor stÉpHane DegOUt Baryton anneLe bOZec Piano eMManUeL ceYssOn Harpe vLaDIMIrDUbOIs Cor MR 11h petrouchka films animation, ONF § 11h30 PhP arts flo atelier voix gratuit § st-qntin elisir par opera fuoco dim. 18 janv. 14h30-17h30 instrus CiMu joués élèves CNSM 15h solistes IC mantovani fujikura pesson robin murail 15h17h PhP promenades msicales arts flo gratuit amphi britten canticles garnier beeth sextuor 2 cors, quintette ut schub ¤ TCE dessay erben brahms lieder, schubert trio 2, mzt snte 28 vln pia lun. 19 janv. (Semaine 04) PhP boulez dérive 2, ravel espagnolades, divan barenboim ¤ bffes nd diotima SQ quintte pia brahms, ligeti 2, webern langsamer mar. 20 janv. 15h&20h athénée respighi belle au bois ? MR villette, lafargue, fauré, orgue et ch (RF) § PhP grimaud takemitsu janacek fauré berio liszt schubert ravel debussy albéniz ! mer. 21 janv. 15h&20h athénée respighi belle au bois BOZAR fierrabras richter streit henschel banse PhP tchaï vln chosta 5 jansen OP järvi TCE kermes genaux jeu. 22 janv. **** § PhP tchaï vln chosta 5 jansen OP järvi MR Schumann 1 & 4 gatti ONF ¤versailles steffani niobe § )) 15h&20h athénée respighi belle au bois §§ (( bastille ariadne mattila ven. 23 janv. MR Schumann 2 & 3 gatti ONF ¤ billettes villoutreys, ensmble desmarest : Ortiz, Strozzi, Rossi, Monteverdi, Kapsberger, Merula, Sances, Caccini § PhP schöpfung Accentus EOP Zehetmair im güra boesch sam. 24 janv. 18h PhP tribune 5€ BOZAR fierrabras richter streit henschel banse PhP Moriarty § 17h abbesses guit jobim § TCE niobe 1688 steffani dim. 25 janv. 14h30 à 17h30 CiMu prom moriarty friends 7€ 19h moriarty ? 16h30 Php dudamel bolivar : orbon, mahler 5 ¤ CiMu ardeo SQ mendel webern ravel schoeller 18€ lun. 26 janv. (Semaine 05) **** §§§§ (( OC festes venitiennes christie carsen negri auvity mechelen mauillon gaveau king's singers PP philhar chung brahms 4 dusapin vln ccto capuçon mar. 27 janv. **** OC festes venitiennes christie carsen negri auvity mechelen mauillon bastille ariadne mattila § 13h petits motets Couperin Campra agnew christie mer. 28 janv. OC bizet 19h ballet autour de venise avec vote jeu. 29 janv. **** Gounod Cinq-Mars Gens Castronovo Christoyannis Schirmer OC festes venitiennes christie carsen negri auvity mechelen mauillon § 13h petits motets Couperin Campra agnew christie § MR rückert kichschlager, ruy blas mendel, ma vlast ; steinberg, ONF ven. 30 janv. amphi mörike wolf ; norbert ernst MR bruck 7, mzt ccto pia 20 philhar chung muraro OC festes venitiennes christie carsen negri auvity mechelen mauillon TCE mendel 3, hébrides, mzt ccto 27, EOP douglas boyd § andres marin flamenco §§§§ billettes lièvre-picard + clvn, cour lambert & charpentier (Cid !) sam. 31 janv. **** § TCE Guillaume Tell Gelmetti 14h30 festes vénitiennes jne pblc 15h-17h PP instrus indiens 10€ bastille ariadne mattila MR 11h conte musical OC 16h-18h intro aux festes vénitiennes § CiMu 16h andres marin 35€ § versailles nabucco falvetti dim. 01 févr. 15h OC festes venitiennes christie carsen negri auvity mechelen mauillon 15h PP mythe et légendes inde par musicien et conteur 10€ 18h PP a shankar ¤ 15h orsay coq d'or exxts percus lyon lun. 02 févr. (Semaine 06) **** )) OC festes venitiennes christie carsen negri auvity mechelen mauillon mar. 03 févr. PP pli selon pli, amériques, EIC, conservatoire, montalvo, pintscher TCE verdi requiem jurowski kowalewska popov komlosi Vladimir Jurowski direction Maija Kovalevska soprano Ildiko Komlosi mezzo-soprano Dmytro Popov ténor Vyacheslav Pochapsky basse London Philharmonic Orchestra Chœur Orfeón Pamplonés mer. 04 févr. (( §§ abesses ibsen petit eyolf **** PP sortilèges OP salonen ? (( bffes nd diterzi MR espresso mzt 39, bulba jana ; onf belohlavek jeu. 05 févr. louvre 12h30 flûte pia schubt trocke bartok paysanne messiaen solfège poulenc sonate MR proko ccto vln 2, mzt 39, bulba jana ; onf belohlavek PP sortilèges OP salonen TCE mzt quint clar, brahms quint crdes 1, dvorak quint pia ; talich, imai, lethiec, collard ven. 06 févr. (( NANCY rachma bastille ariadne mattila PP requiem berlioz sokhiev hymel présences conlon nancarroW Pièce n°2 small orchestra richard duBugnon Concerto Sacra pour hautbois et orchestre (CRF - CM) eSteBan Benzecry Concerto pour violoncelle (CRF - CM) darWin aquino Espacio Ritual evencio caStellanoS Santa Cruz de Pacairigua Orchestre philharmOnique de Radio FRanCe Manuel lopez-Gomez direction olivier doise hautbois Gauthier Capuçon violoncelle TCE lugansky tchaï extts ssns, sonate, franck op.18 schub 958 §§ gaveau yoncheva mélodies & lieder §§§§§ versailles DQ duchesse geslot santon labonette sam. 07 févr. **** versailles DQ duchesse geslot santon labonette 17h abbesses biber rosaire podger présences samedi 7 fÉvrier 20h MaiSon de laRadio GRand audiToRiuM michael gordon Cold BenJamin de la fuente Création pour piano, récitants et orchestre sur des textes de Martin luther King, Malcom X, angela davis (CRF – CM) elliott carter What are years luiS rizo Salom Fabulas Sobre fabric de fabulas Orchestre philharmOnique de Radio FRanCe Joshua dos Santosdirection Willem latchoumia piano Piera Formanti récitant Willem dafao récitant Tarif unique : 15 € (placement libre) aB § (( bastille pelléas § 16h PP pasdeloup belle au bois, exultate, apprti srcier, suite oiseau de feu... dim. 08 févr. 16h versailles DQ duchesse geslot santon labonette NANCY rachma ¤ amphi stoyanova tchaï rachma lun. 09 févr. (Semaine 07) § bouffes Nd sacre 4 mns, valse 2 pia, gurre 8m, amériqs 4m avec wagner vermeulin tiberghien latchoumia 09:00 bastille ariadne mattila mar. 10 févr. ? CiMu chb klein schumn, schönberg, ullmann 18€ pg ? bastille pelléas NANCY rachma mer. 11 févr. )) abbesses ibsen petit eyolf ? CiMu chb beeth carter schubert reger 18€ pg ? jeu. 12 févr. bastille ariadne mattila MR rouse, adams atomic ONF NANCY rachma ven. 13 févr. MR philhar corigliano ccto clar § billettes galou dantone (org) Lamenttn Mercredy Stradella, cantate Vddy Torelli. 09:00 bastille pelléas sam. 14 févr. (( VACANCES SCOLAIRES ? )) bffes nd diterzi PP liebesverbot PM leisdorf, DQ strauss, TI prélude & mrt OP dim. 15 févr. § )) NANCY rachma § 15h PP octuor à vent opéras mozart 20€ lun. 16 févr. (Semaine 08) PP brahms vln, schum 2, glanert brahms fantasie, bell, COE, bychkov ¤ MR Rouse percus ONF, matalon, reich sextet 09:00 bastille pelléas mar. 17 févr. )) bastille ariadne mattila mer. 18 févr. CiMu moriarty american songs & purcell § PP lachenmann mahler 2 rattle royal kozena berlin § TCE midsummer (ss solistes ?), coriolan, bruch ccto 1, dausgaard EOP hope §§ (( Richelieu snge nuit été jeu. 19 févr. ? CiMu moriarty american songs & purcell bastille pelléas MR ives qstn, adams trnsmig, benzecry, ONF, ch, maîtrise, org PP airs rmntiqs minko & friends ven. 20 févr. ? CiMu moriarty american songs & purcell ¤ PP mahler 4 ccgbw jansons brgeois strauss kühmeier sam. 21 févr. 16h30 PP rachma 1, ccto 2, LSO gergiev matsuev MR benzecry rituales amerindios, golijov avec 2 pianos, philhar labèque § PP royal fireworks niquet avec lumières dim. 22 févr. (( OC au monde boesmans olsen mechelen hellekant petibon beuron davin bastille pelléas § MR messiaen petites liturgies, mzt dble ccto, billy, Lausanne ChbO lun. 23 févr. (Semaine 09) OC 19h présentation au monde boesmans ¤MR bruck 9, mzt clar ; ONF haitink mar. 24 févr. (( bastille mahler erde amphi quats pia mahler brahms 3, beeth trio 5 § OC au monde boesmans olsen mechelen hellekant petibon beuron davin mer. 25 févr. ? PP proko 1, vln 2, tchaï cygnes, kavakos OP temirkanov 09:00 bastille pelléas jeu. 26 févr. ? PP proko 1, vln 2, tchaï cygnes, kavakos OP temirkanov MR pierné ccto piano, st-s symph 3, carmen suite 1, ONF OC au monde boesmans olsen mechelen hellekant petibon beuron davin ven. 27 févr. **** § )) OC au monde boesmans olsen mechelen hellekant petibon beuron davin 20h30 MR cc orgue MR espresso st-s 3 ONF sam. 28 févr. )) bastille pelléas dim. 01 mars )) VACANCES SCOLAIRES lun. 02 mars (Semaine 10) (( bastille faust mar. 03 mars mer. 04 mars (( ville mégère MR espresso PP honegger bûcher gillet blondelle cotillard génovèse, gonon yamada OP jeu. 05 mars **** § PP honegger bûcher gillet blondelle cotillard génovèse, gonon yamada OP ¤MR casella elegia eroica, mouss chts et dses, chosta 10, ONF noseda borodina § TCE fujikura solaris ven. 06 mars ¤ MR murail, dufourt §§ st-quentin tauride atelier lyrique, jourdain sam. 07 mars § TCE fujikura solaris §§ st-quentin tauride atelier lyrique, jourdain dim. 08 mars 16h st-quentin tauride atelier lyrique, jourdain MR orgue lun. 09 mars (Semaine 11) PP dvo vcl, beeth 3, maazel münich PO TCE st-pé ballet : cygnes mar. 10 mars herblay cb süssking TCE st-pé ballet : cygnes § MR Ch R-F a cappella les boulanger, bonis, clarke, clara, fanny mer. 11 mars louvre prischepenko trio pia chosta beeth 70-1 dvo 90 PP bruck 9 OP blomstedt, trple cc faust queyras jeu. 12 mars )) bastille mahler erde ven. 13 mars PP rousset & danseur TCE st-pé ballet : RJ proko § CNSM 19h30 Viaggio guidarini & étudiants, msc §§ (( LYON gezeichneten workman hofmann neal perez boesch sam. 14 mars 18h PP tribune PP jonchaies, 6 Webern, sacre, gallotta tabachnik TCE st-pé ballet : RJ proko dim. 15 mars 11h TCE portal angelich berg (+sonate) brahms 1, schum Fantasiestücke 16h CiMu carte blanche CNSM gratuit 16h30 PP jonchaies, 6 Webern, sacre, gallotta tabachnik 20h30 CiMu carte blanche CNSM gratuit TCE ishii p percus japnses & orch, strauss zarathustra don juan Waseda University Symphony Orchestra Kazufumi Yamashita direction Strauss Ainsi parlait Zarathoustra op. 30 Don Juan op. 20, La danse des sept voiles, extraite de Salomé Ishii Mono-Prism, pour percussions japonaises et orchestre lun. 16 mars (Semaine 12) § PP R&J berlioz aedes roth druet borras varnier § ville fado morna mar. 17 mars CNSM 19h30 Viaggio guidarini & étudiants, msc LYON gezeichneten workman hofmann neal perez boesch MR kodaly, alain & autres, maîtrise et ch R-F, orgue mer. 18 mars (( STRSBG tristan diener storey breedt PP sibelius 2, ouv genoveva, cc grieg, buniatishvili OP järvi jeu. 19 mars 10-18h OC colloque s titres OC CiMu béjart boulez (lequel ?) grisey webern cerha bartok, solistes EIC CNSM 19h30 Viaggio guidarini & étudiants, msc graham-martineau frauenliebe + ? MR strauss DJ Rose, mzt ccto vln 4 sokolov, haydn 87 ¤ athénée kafka-fragmente §§ louvre delalande leçons, charpentier carême, lefilliâtre lombard goubioud buffière dumestre ven. 20 mars (( amandiers thyestes )) ville mégère 10-18h OC colloque s titres OC CiMu béjart boulez (lequel ?) grisey webern cerha bartok, solistes EIC LYON gezeichneten workman hofmann neal perez boesch PP fntstq ccto vln tchaï philhar vengerov chung TCE mendel sext, haydn quint, schubert oct ; noras, lethiec, cazalet, golan ¤ athénée kafka-fragmente ¤ billettes vln clvcn, duphly mzt, degand cochard sam. 21 mars 10-18h OC colloque s titres OC 15h CiMu conf sur boulez gratuit CiMu frontispice ravel-boulez, explosante-fixe et trucs pas beaux, EIC, pintscher TCE till, mahler quat, brahms quint pia, gesellen gubisch ; noras, lethiec cazalet golan ¤ athénée kafka-fragmente § STRSBG tristan diener storey breedt dim. 22 mars 14h30 à 17h30 MuséeMsq CNSM joue boulez 7€ (quoi ?) 15h CiMu messagesquisse + commandes p vclles (dont durieux, hurel, manoury, manto), coppey 15h versailles CFT malgoire getchell rivenq LYON gezeichneten workman hofmann neal perez boesch ¤ athénée kafka-fragmente lun. 23 mars (Semaine 13) (( OC hérold clercs munger azzaretti spyrez tozo huchet accentus gulbenkian mccreesh garnier rhorer concert atelier lyrique pg ? ¤ bffes nd voce SQ : mzt 20, berg oelze, manto 2, fénelon 4 mar. 24 mars **** § OC Antonacci perpétuelle, promenoir, poulenc, mirages, tramonto, quat ravel maurice Ravel Quatuor en fa majeur Claude Debussy Promenoir des deux amants ernest Chausson Chanson Perpétuelle Francis Poulenc La Fraîcheur et le Feu Gabriel Fauré Mirages Ottorino Respighi Il Tramonto Anna Caterina Antonacci, soprano Quatuor Zemlinsky Donald Sulzen, pian 12h30 orsay haselböck mzzo : zem, schreker, webern, berg frühe STRSBG tristan diener storey breedt versailles CFT malgoire getchell rivenq § PP jardin vx, pg italien mis en espace 32€ § PP requiem duruflé, mzt 40, air, ONIF oustrac mer. 25 mars OC hérold clercs munger azzaretti spyrez tozo huchet accentus gulbenkian mccreesh PP chtch cc orch 1, mouss nurserie, tableaux versailles CFT malgoire getchell rivenq § keiser marc-passion kobow bauer incogniti jmoderne suhubiette § louvre jerslm SQ : schub 14, beeth 4, jana 1 § PP jardin vx rhétoriq passion italienne 18€ jeu. 26 mars (( abbesses balzac faiseur LYON gezeichneten workman hofmann neal perez boesch OC bordes, puis airs & duos chabrier bizet massenet messager, hahn par degor, bou, duchâble PP marinskii gergiev tchaï ut, holberg, chosta ccto pia tmptte crdes ¤ PP hahn pia : schumann debussy bach § orsay gens-manoff hahn chausson mzt haydn ven. 27 mars **** §§§§§ OC hérold clercs munger azzaretti spyrez tozo huchet accentus gulbenkian mccreesh OC 10h conte musical krawczyk d'après hoffmann, piano ¤ billettes bingen, mora vocis sam. 28 mars )) bastille faust )) LYON gezeichneten workman hofmann neal perez boesch 16-18h OC rencontre pré aux clercs 17h abbesses trio vocal bénin CiMu 14h16h visite guidée expo boulez OC 11h conte musical krawczyk d'après hoffmann, piano ¤ 19h PP tan dun ccto pipa crdes § 17h ville biondi vln clvcn geminiani vivaldi veracini locatelli tartini § PP bizet clotilde, ut, carmen duos, mula, caimi, beobo, casadesus dim. 29 mars **** 15h OC hérold clercs munger azzaretti spyrez tozo huchet accentus gulbenkian mccreesh 11h TCE Ebène SQ beeth 14 15 CiMu 14h16h visite guidée expo boulez PP 14h birtwistle cortege p 14 mus, maratka, ricorrenze berio, cattaneo lun. 30 mars (Semaine 14) bffes nd fauré quat 2, brahms quat 3 beeth trio crdes 3, planès hoffman PP pollini, quoi ? STRSBG tristan diener storey breedt TCE banse & sext crdes : zem, capriccio, verklärte, wesendonck § athénée bonne chanson, rückert, ginastera et argentins... Nuñez-Camelino, ténor mar. 31 mars 12h30 orsay shéhé trio & mezzo, la valse trio, bach, bux, cpe OC hérold clercs munger azzaretti spyrez tozo huchet accentus gulbenkian mccreesh PP quats trojahn TCE K. Järvi baltique : kalnins gelgotas stenhammar tubin lutoslawski nielsen grieg brahms Voyage en Mer Baltique Brahms Ouverture pour une fête académique op. 80 Nielsen Ouverture Rhapsodique : Voyage imaginaire aux Iles Féroé (extrait) Grieg Noces à la ferme, extrait de Peer Gynt op. 23 Stenhammar Mellanspel (Le Chant) op. 44 Tubin Trois danses estoniennes, extraites de Setu Tants ETW 15 Sibelius Karelia suite op. 11 (2e et 3e mouvements) Tchaïkovski Danse des bouffons, extraite de La Fille des neiges op .12 Lutoslawski Petite suite (2e mouvement) Gelgotas Never Ignore the Cosmic Ocean Kalninš Symphonie Rock (1er mouvement) Chostakovitch Ouverture de fête op. 96 mer. 01 avr. TCE bach matthäus : padmore, loges, tortise, brook § Versailles Leçons Couperin Dumestre Bennani Leffiliâtre Druet jeu. 02 avr. **** )) OC hérold clercs munger azzaretti spyrez tozo huchet accentus gulbenkian mccreesh § (( athénée horvath DJ § (( bffes nd villiers l'isle-adam la révolte § PP sokhiev, tchaï 4, hébrides, chopin 1 pires ven. 03 avr. (( bastille rusalka )) amandiers thyestes **** § PP messe en si gardiner ¤ Versailles messie spinosi kucerova DaDQLee lehtipuu sam. 04 avr. Bastille Mahler 7 Jordan versailles matthäus gilchrist prégardien wolff henschel ¤ PP johannes jacobs , im, dumaux, kohlepp, weisser dim. 05 avr. PP 14h-17h initiation ch 10€ § 17h PP matthäus Prégardien : gilchrist blazikova henschel wolff lun. 06 avr. (Semaine 15) mar. 07 avr. 12h30 orsay hahn ruban ; gaspard le roux 2 cl, avec baumont mer. 08 avr. ? PP gluck euridice insula : fagioli hartelius negri OC éphèse fuzelier ; marionnettes lunaisiens buendia novelli marzorati jeu. 09 avr. ven. 10 avr. TCE bernstein symph 2, ouv ades, rhapsody blue ; robertson ONF Versailles couronnement Haendel, Purcell, Blow king's consort sam. 11 avr. )) abbesses balzac faiseur 18h-19h30 tribune 5€ ¤ ville 15h carmina burana médiéval dim. 12 avr. 11h neukomm liberta, requ mzt magloire bennani getchell buet 11h trotignon 10€ bffes nd widmann 4 quats, schum quint, ciocarlie minget SQ PP 14h30 trotignon 10€ lun. 13 avr. (Semaine 16) **** § PP pletnev RNO tchaï 5 ccto 1, ouv fa, lugansky § bffes nd rihm sxtt clr cor danel SQ, mzt, widmann mar. 14 avr. (( st-qntin mégère PP pletnev RNO tchaï 6 ccto 2 § 12h30 bossi petrassi casella trios piano § amphi selig : stephan strauss schubert wolf mer. 15 avr. st-qntin mégère jeu. 16 avr. st-qntin mégère TCE strauss macbeth, mendelssohn midsummer crowe deshayes gatti ONF ven. 17 avr. )) st-qntin mégère MLHSE tristan diener storey breedt PP proko 5 brahms ccto 1 buchbinder franck philhar TCE grigolo airs fçs (?) et napolitains § billettes tamagna blow dowland purcell croft lawes sam. 18 avr. (( VACANCES SCOLAIRES )) athénée horvath DJ PP 17h hindemith vaisseau, octuor mendel, quat thymos, musiciens OP. 15€ dim. 19 avr. 16h30 PP hengelbrock OP schum 1 mendel ccto 1 weber valse 18h MR orgue PP 11h brahms sonates clar coppola staier 30€ (!!) § )) MLHSE tristan diener storey breedt lun. 20 avr. (Semaine 17) **** §§ PP madrigx guerriers agnew 32€ mar. 21 avr. mer. 22 avr. 19h MR espresso jeu. 23 avr. ? PP notations barenboim SkBerlin, parsifal, beeth ccto 2 argerich ven. 24 avr. PP NYP gilbert : shéhrazade didonato valses nobles, suite du chvlier rose, nyx salonen, § MR franck philhar : sibelius 7, chstn II extt, saga, ccto vln sam. 25 avr. )) bffes nd villiers l'isle-adam la révolte OC 16h-18h rencontre hahn duteurtre PP 11h-12h30 lab compos amrcns XXe, 5€. dim. 26 avr. )) bastille rusalka 15h PP carter EIC 16h30 PP NYP gilbert : petrouchka jeux mandarin suite lun. 27 avr. (Semaine 18) **** (( OC ciboulette Christoyannis behr debois sarragosse laurens behloul accentus EOP OC 13h promenade littéraire OC par académie mar. 28 avr. mer. 29 avr. OC 13h promenade littéraire OC par académie OC ciboulette Christoyannis behr debois sarragosse laurens behloul accentus EOP ¤ PP OP : florentinische (suite), oberon ouv, beeth ccto 3, conlon, volodos jeu. 30 avr. 12h30 louvre pia schubt mmts msicx schum nachtstücke scriabine fa dièse ; kolesnikov adyar viardot tourgueniev avec bolshoi Olga SELIVERSTOVA, soprano Alexandre KALASHKOV, violon Daria ULANTSEVA, piano Jean CASTAREDE, récitant ven. 01 mai sam. 02 mai (( berthier henry VI dim. 03 mai )) VACANCES SCOLAIRES 15h OC ciboulette Christoyannis behr debois sarragosse laurens behloul accentus EOP ¤ garnier quat lekeu debussy chausson lun. 04 mai (Semaine 19) OC histoire et vidéos OC, chntrs académie piano § (( TCE macbetto msc frontali cedolins borras gatti mar. 05 mai OC ciboulette Christoyannis behr debois sarragosse laurens behloul accentus EOP TCE kremer & trifonov : weinberg, deux schub § massy mrt tintagiles § Versailles Dardanus antoun arquez gauvin sempy pichon mer. 06 mai 14h30 OC conte musical krawczyk d'après hoffmann, piano massy mrt tintagiles MR espresso TCE tchaï 5 rotterdam nézet brahms ccto pia 1 blechacz Versailles Dardanus antoun arquez gauvin sempy pichon ¤ OC schub 14 webern satz bagatellen mzt dssnces ; dissnces SQ § gaveau kermes comunità : eccles dowland purcell, « folie » jeu. 07 mai )) OC ciboulette Christoyannis behr debois sarragosse laurens behloul accentus EOP ? st-q : britten noye's fludde maîtrise RF, gtuit OC 10h conte musical krawczyk d'après hoffmann, piano TCE macbetto msc frontali cedolins borras gatti ven. 08 mai sam. 09 mai dim. 10 mai 20h garnier winterreise furlanetto ¤ PP 17h norman gershwin musical lun. 11 mai (Semaine 20) TCE macbetto msc frontali cedolins borras gatti § athénée dichterliebe fahrenden barbeyrac mar. 12 mai **** §§§§§ PP 19h30 fcée tsar ONIF m.jurowski 12h30 orsay vcl pia martucci respigni busoni bicêtre lazar pantagruel TCE mzt 35 41 clar, bliss EOP stutzmman §§ (( bffes nd tintagiles maeterlinck mer. 13 mai TCE macbetto msc frontali cedolins borras gatti jeu. 14 mai ven. 15 mai sam. 16 mai )) TCE macbetto msc frontali cedolins borras gatti §§§§ (( bastille arthus dim. 17 mai )) berthier henry VI lun. 18 mai (Semaine 21) **** §§ CiMu madrigaux amrx agnew 32€ ? OC pluie dayer perroux mizoguchi bffes nd trio dali : schum 1, mendel 2, bach mar. 19 mai 12h30 orsay cambini SQ david 2 ; mzt dssnces 19h athénée avenidos de los incas ? OC pluie dayer perroux mizoguchi bastille arthus AROP ¤ st-roch fauré requ, gounod 7 paroles, niquet, radio flamande, brussels PO, labonnette ¤MR michael haydn missa sanctae crucis ; mzt adagio & fugue, requiem ; orgue, ch RF mer. 20 mai 20h athénée avenidos de los incas louvre artemis SQ : mzt 387, vasks 5, dvo 106 jeu. 21 mai 19h athénée avenidos de los incas PP tomatito sxtt TCE kniazev lugansky : chosta, rachma, franck ven. 22 mai bastille arthus § MR manto 3eRound, streets ; donatoni, jarrell attahir ; coppey, philhar § PP duquende flamenco §§ TCE knoxville gillet copland old am songs, appalachian spring, adagio barber, manoury, heisse

La lettre du musicien (Comptes rendus)

14 août

A Orange, le premier Otello de Roberto Alagna

Anniversaire oblige, après un hommage à Wagner en 2013 avec Le Vaisseau fantôme , les Chorégies d'Orange 2014 ont célébré Verdi avec Nabucco et Otello. Inva Mula et Roberto Alagna à Orange (Ph. Gromelle). La prise de rôle de Roberto Alagna dans le rôle-titre d'Otello était attendue et n'a pas déçu. Dès l'Esultate initial, le ténor a prouvé qu'il avait, à ce stade de sa carrière, les moyens de cet emploi périlleux tant vocalement qu'en puissance d'expression. Inva Mula propose une Desdemona sensible et même intériorisée à l'acte IV dans la Chanson du saule et l'Ave Maria final. Grand spécialiste du répertoire verdien – on se souvient avec bonheur de son Luna dans Le Trouvère aux Chorégies 2007 – le Coréen Seng-Hyoun Ko compose un Iago d'une noirceur absolue : le timbre est superbe et la présence scénique exceptionnelle. Emilia de luxe avec Sophie Pondjiclis et excellents Cassio et Lodovico de Florian Laconi et Enrico Iori. Les chœurs réunis pour la circonstance forment une masse d'une belle homogénéité, mais l'émotion la plus intense n'en revient pas moins à l'Orchestre philharmonique de Radio France et à Myung Whun Chung qui dirige sans partition. Des fortissimi paroxystiques de la tempête initiale aux chatoiements des cordes du début du duo Desdemona-Otello l'enchantement sonore est total. Mise en scène très classique de Nadine Duffaut avec un recours parcimonieux mais réussi à la vidéo à travers un grand miroir brisé en six morceaux et une très gothique image finale du visage d'Otello surplombant le lit mortuaire. La veille, les Chorégies offraient aussi une grande fête du belcanto avec Patrizia Ciofi et Daniela Barcellona : larges extraits de la Semiramide de Rossini pour ces deux invitées régulières du festival Rossini de Pesaro et, en miroir, Donizetti et ses reines, Maria Stuarda, Anna Bolena. Un bonheur rare ! (4 et 5 août) Jean-Didier Wasard




Classiquenews.com - Articles

10 août

Compte rendu opéra. Orange, Chorégies. Le 2 août 2014. Verdi : Otello. Alagna, Mula… Chung, direction. N. Duffaut, mise en scène.

Compte rendu, opéra. Orange, Chorégies. Le 2 août 2014. Verdi : Otello. En ouverture, Otello commence par une tempête, celle qui se déchaîna le 1 août sur Orange l’empêcha de commencer, le menaça de fermeture le lendemain par une averse le jour où était renvoyée la représentation. Mais, encore une fois, le miracle opéra et l’opéra fut un juste triomphe. Avec le changement de lieu et, en partie, de distribution, essentiellement le rôle-titre, c’est à une vraie recréation qu’il nous fut donné d’assister. Exultant exaltant Otello à Orange Contexte historique de la pièce. Motivée par une ambassade maure en Angleterre pour signer une alliance contre l’Espagne en 1600, la pièce anglaise de Shakespeare, de 1604, est inspirée d’une nouvelle italienne, Un capitano moro (1545) de Giovanni Battista Giraldi Cinthio (1504-1573) déjà traduite en français. Le dramaturge suit pas à pas l’intrigue littéraire sauf le meurtre de Desdémone, plus concis chez lui. Le contexte historique est dramatique en ce tournant de siècle : si le Maroc et l’Angleterre craignent la toute-puissante Espagne, toute l’Europe chrétienne redoute alors le pouvoir turc. Malgré la victoire de Lépante en 1571 de la flotte espagnole, papale et vénitienne contre les Ottomans, marquant l’arrêt de leur avancée depuis un siècle par la Méditerranée, les Turcs continuent leur progression vers l’ouest par le continent est-européen. Ils avaient déjà assiégé Vienne en 1529, délivrée par l’Empereur Charles Quint. Ils récidiveront vainement en 1683, décisive victoire autrichienne d’où naquirent les viennoiseries, les croissants, les croissants de lune fabriqués en signe de dérision du croissant musulman des Turcs et de joie par les Viennois enfin délivrés de leur étau, Budapest étant encore sous le joug. Ainsi, affrontement de plusieurs siècles entre deux empires, le turc musulman et le chrétien des Habsbourg d’Espagne et d’Autriche, par la Méditerranée et le continent, choc de cultures et de religions. Mais, au XVIe siècle où se déroule l’intrigue d’Otello, Venise, la Sérénissime République, règne encore en Méditerranée et dominera de 1488 à 1571 l’île de Chypre où se passe l’action. Après Lépante, elle sera reprise par les Turcs : ils la garderont pratiquement jusqu’à l’effondrement de leur empire entre la fin du XIXe siècle et la fin de la Grande Guerre. De la pièce à l’opéra. Othello, le Maure de Venise, converti au christianisme, est un brillant capitaine passé au service de Venise. Il est fait gouverneur de Chypre, bastion vénitien avancé face au continent ottoman, pour ses victoires sur les Turcs qui menacent la Méditerranées et Venise. Mieux encore, le mercenaire joint la reconnaissance sociale à la militaire : il a épousé une noble Vénitienne, Desdémone et le couple est heureux malgré la différence d’âge, de race et de culture. Élaguant des éléments inutiles, le génial librettiste et compositeur Arrigo Boito en tire un livret resserré et plus efficace dramatiquement, faisant commencer l’action de son opéra à l’acte II de la pièce, directement à Chypre et non à Venise. C’est un drame de la jalousie magistralement et machiavéliquement tissé fil à fil, fil d’un mouchoir et d’un rasoir par un « honest Iago », un apparemment honnête Iago, jaloux dissimulé d’Othello. Chez le dramaturge, Iago agit pour des raisons de basse vengeance amoureuse et professionnelle (sa femme était une ancienne maîtresse du prestigieux Othello et il subit la perte offensante d’un avancement), sans oublier son dépit de servir un Maure. Chez le librettiste, la motivation d’Iago est plus sourde, sournoise, plus profonde : à l’injure de la promotion manquée, il ajoute à la psychologie perverse de ce personnage une dimension métaphysique, nihiliste. C’est un génie grandiose du mal. Dans un « Credo » terrible il expose sa morale sadienne du mal pour le mal : le monde a été créé non par un Dieu d’amour mais par un Dieu mauvais qui a fait l’homme à son image, né dans la fange et destiné au néant. Caldéron écrivait : « Le plus grand crime de l’homme est d’être né » ; Iago impute ce crime au créateur, crime sans châtiment d’un dieu cruel dont il est suivant et servant. Iago, subtilisant un mouchoir précieux qu’Otello (graphie italienne) a offert à sa femme, trame donc un complot contre l’époux aimant et la douce Desdemona, en attisant la jalousie du Maure, contre le beau et jeune capitaine vénitien Cassio auquel elle l’aurait offert en gage d’amour. Peu politique, le vaillant Otello tombe dans ce panneau machiavélique, d’autant qu’il sent sans doute alors, dans une violence amère, ce qui n’est pas dit mais qu’on peut imaginer, toute la distance sociale, ethnique, culturelle, qui le sépare de sa femme. Otello, même christianisé, apparemment « assimilé », « intégré » dirions-nous aujourd’hui, est un Maure : au-delà de la jalousie amoureuse, c’est donc aussi le drame d’une insolite et impossible greffe entre deux cultures, deux mondes, deux classes, le mercenaire bronzé et la patricienne blonde, mariage par ailleurs inégal puisque, dans la pièce, il est plus âgé. S’il tombe si facilement dans le piège, c’est sans doute parce qu’il ne croyait pas au fond à son bonheur, à cet amour si visiblement rongé de différences. Désir et misogynie : chaleur et frigidité. Le désir de la femme allié à la misogynie est aussi un soubassement plus ou moins visible de la violence dans la pièce et l’opéra : abondance de femmes, faciles repos du guerrier ; amour ou désir frustré de Roderigo pour Desdemona ; pour Iago, son épouse Emilia n’est que son « esclave impure » et Desdemona se déclare « l’enfant humble et docile » d’Otello. Sans doute esclave de ses sens pour elle, ce dernier, le doute instillé dans son cœur, du moins chez le dramaturge anglais, sent aussitôt, avec répulsion, tel un futur Golaud face à Mélisande, la main de sa femme comme « moite », « chaude », symptôme de lubricité, non d’amour : « Une main libérale! Jadis le coeur donnait la main ; maintenant, […] c’est la main qu’on donne et non plus le coeur. » À l’opposé de cette chaleur de vie, de vice pour lui, c’est la froideur de la femme, en somme la frigidité, qui en fait la fidélité : « Froide, froide, ma fille ! comme ta vertu », dit Othello dans la pièce à Desdemona morte. « Froide, comme ta chaste vie », chante l’Otello de l’opéra à sa femme assassinée. Ainsi, l’idéal baroque de la femme rejoint la misogynie XIX e siècle : la femme idéale, c’est la frigide, rigide épouse. Réalisation. Sans paradoxalement rien perdre de son intimité tragique, complot chuchoté, drame et meurtre étouffé dans la chambre conjugale, la réalisation marseillaise de Nadine Duffaut, transposée à l’air libre de la nuit et à la vaste scène du théâtre antique d’Orange, prend une dimension archétypale où la coloration vénitienne historique, forcément condensée sur une scène étroite, se dilue dans l’espace et le temps pour atteindre l’universel. Certes, c’est toujours la Chypre de Venise, l’emblème du lion, le miroir, les coiffures des dames, les somptueux costumes de soie et les cuirasses d’acier de l’Histoire en répondent. Mais nous sommes là et ailleurs, dans un présent de l’action et, déjà, un passé nébuleux reflété, comme un regret, un remords, dans une nébuleuse mémoire collective qui transcende un drame particulier pour atteindre l’individualité générale de tout couple brisé par le malentendu, sans doute aussi la différence d’âge, de culture, miroir écrasant et écrasé qui ne se recolle pas, sur un sol inégal se dérobant sous les pieds. Monde qui a perdu sa stabilité, son assise. Cet immense miroir brisé, symbole à la fois de la puissance de Venise sur sa fin et de l’irréparable brisure du couple, reflète et réfléchit, en gros plans sur les visages émouvants d’Otello et de Desdemona, l’irrémédiable déchirure. Il meuble, sans encombrer, l’immense scène nue du théâtre antique : ruines et débris, de la puissance vénitienne, du « Lion de Venise » qu’est Otello, terrassé plus par lui même, par ses doutes que par les ennemis. Il est des fois où un trop, un maximum d’effets crée un moins, un minimum d’affect. Ici, le minimum, le minimalisme de la scénographie (Emmanuelle Favre) produit un maximum et jamais la mise en scène, respectueuse, épurée, n’usurpe la place de la musique et du drame effectif. Dans une pénombre, un clair-obscur, non point contraste ombre et lumière, mais mélange de clair et d’obscur au sens précis du terme, qui permet une mise en relief des personnages auréolés, des visages, nimbés de rêve, des costumes soyeux prenant des reflets de lagune verte ou vaguement rose (lumières, Philippe Grosperrin), les deux drapeaux rouges arrachés aux musulmans vaincus, autant que la tête sanglante de leur chef, prennent un relief chromatique intense, tout comme le modeste mouchoir blanc, le « fazzoletto » tragique, qui dessine dans cette brume sa frise dramatique. Les costumes (Katia Duflot), grises soieries des robes des dames, aile de pigeon rosée ou pétales doucement froissés de fleurs rêveuses, irisées, diaprées, cheveux pris dans des résilles ; les hommes, manches et chausses à crevés, pectoral de soie comme des cuirasses d’acier, bottes souples et épaules drapées de capes ondulantes, sont aussi en gris. Iago, est drapé d’une ondoyante tunique, souplesse serpentine de l’insinuation : société raffinée mais nourrie de piraterie, monde soyeux aux reflets insaisissables de la cour, de l’intrigue. Otello seul, sanglé de rigide cuir rouge de sanglant chef de guerre et de proche assassin de sa femme, est déjà une infraction à ce monde qui n’est pas le sien, tandis que la vénitienne Desdemona, transfuge par amour, auréolée de ses cheveux d’or, semble illuminée de sa robe vaguement dorée telle la mandorle, l’amande mystique lumineuse des martyrs et des saints des tableaux de la Renaissance. En contraste funeste, le spectral cortège noir apportant, apprêtant le lit nuptial devenu funèbre catafalque, a le rythme implacable, inéluctable, de la fatalité en marche. On distingue une petite fille, un signe personnel de Nadine Duffaut dans nombre de ses mises en scène : l’enfant qui vit ou survit dans l’adulte, la pureté enfantine au milieu de la perversité des hommes, l’orée de la vie à l’heure de la mort. La chemise de nuit puis la robe nuptiale immaculées de Desdemona deviennent suaire et dernier costume de la mort annoncée. Interprétation Dans ce plein air orageux ou venté, dans ce cadre grandiose et ouvert sur la nuit, ne cédant pas au gigantisme du lieu ni de cette musique de géant, Myung-Whun Chung propose magistralement une version que l’on dirait « chambriste » de l’opéra de Verdi, conduisant le ductile et docile Orchestre Philharmonique de Radio France à des pianissimi frôlant le silence, l’imposant, ce silence, à un public subjugué, qui n’a pas intempestivement applaudi une seule fois, attendant enfin respectueusement la fin de la musique pour éclater en bravos. Les pupitres sont amoureusement mis en valeur dans leurs couleurs délicates et les chanteurs sont toujours protégés, guidés, aidés dans des nuances aussi vocales qu’humaines. Il triompha en justice. Les chœurs des Opéras de Région (Avignon, Marseille, Nice) remarquablement préparés par leurs chefs respectifs (Aurore Marchand, Pierre Iodice, Giulio Maganini), la Maîtrise des Bouches-du-Rhône (Samuel Coquard), L’Ensemble vocal et instrumental des Chorégies d’Orange, sont remarquablement préparés et l’on admire encore, dans ce vaste espace, avec cette sorte d’envol de pigeons des robes dans leur tempétueuse fuite affolée, l’art de Nadine Duffaut de mouvoir et d’émouvoir ces grandes masses de sentiments et de mouvements contradictoires dont la télévision, en direct et en gros plans montre la finesse de détails, la qualité d’acteurs passant aussi des chanteurs principaux aux choristes. On connaît le soin avec lequel sont choisis, du premier au dernier, les interprètes des Chorégies. Bel exemple : en une seule phrase, Yann Toussaint, le héraut, annonçant l’arrivée de la galère vénitienne, déploie une voix large de basse prometteuse ; habitué des lieux, solide voix et présence, la basse Jean-Marie Delpas est un Montano bien campé auquel la longue silhouette aristocratique et la voix claire du ténor Julien Dran, nouveau venu, fait un contraste intéressant ; nouveau aussi à Orange, la basse Enrico Iori est un Lodovico d’emblée très à l’aise dans le lieu, noblement imposant. Le rôle d’Emilia, suivante, confidente de Desdemona, donne à Sophie Pondjiclis l’occasion de nous toucher par un mezzo puissant et chaud et un jeu tendre, solidaire, d’amie de cœur, de sœur, pour l’héroïne malheureuse. Dans le quatuor du drame, central mais épisodique, objet de la jalousie d’Otello mais peu présent physiquement et vocalement, dans le rôle ingrat de Cassio, Florent Laconi, avec sa belle voix de ténor lumineux, semble un peu éteint et pâtit et pâlit près des couleurs des autres, traversant l’orage avec la placidité d’un canard qui ne laisse nulle plume, même pas mouillée, dans la tragédie qui voit finalement son triomphe personnel. On avait déjà apprécié la puissance du baryton Seng-Hyoun Ko, voix d’airain, timbre aux arêtes tranchantes, au parlando velouté, murmuré, passant à l’éclat foudroyant du tonnerre dans la fureur : la grandeur du lieu gomme ce qui pouvait sembler parfois outrance dans un espace fermé. Insinuant, persuasif, venimeux, il déploie toutes ses facettes dans le rôle d’une noirceur machiavélique d’Iago, génie calculé du mal. Dans cet espace démesuré, niant Ciel et Enfer, toute transcendance, diabolique ou divine autre que le mal pour le mal d’un “dieu cruel”, son « Credo » nihiliste trouve une échelle moins grandiose qu’humaine, d’autant plus terrifiant. On retrouve avec le même bonheur Inva Mula en Desdemona. Elle chantait à Marseille le rôle pour la première fois donnant l’impression, disais-je, qu’il a été écrit pour elle : depuis, elle l’a enrichi, mûri tout en semblant l’inventer devant nous. Dans la grandeur d’Orange, elle ne grossit aucun trait : menue, jolie poupée à chérir, douceur de miel d’une voix ronde, blonde, aux nuances d’une touchante finesse. Sa voix, sans jamais forcer, en harmonie idéale avec ce physique délicat et gracieux, monte avec aisance dans la puissance mais sait se faire murmure, soupir ailleurs, avec des pianissimi aériens et timbrés, des sons filés et enflés, toujours avec une grande maîtrise technique au service de la musique et du drame. Dans la démesure du lieu et d’Otello, cette petite femme tout amour est toujours si touchante, si maladroite dans sa persistance innocente mais criminelle aux yeux de son époux à plaider pour Cassio, qu’on a encore plus envie ici, dans ce cadre effrayant, de lui souffler : «Attention ! » pour la protéger. Sans comprendre, mais sans révolte, c’est la biche éperdue face au fauve, avec un sens crédible du terrible partage des rôles entre homme et femme dans cette société, et de la fatalité qu’elle accepte avec des accents de Carmen, ou de la douleur d’une Traviata insultée en public, traînée dans la boue. Elle nous met au bord des larmes dans le dernier acte, entre l’air du saule, exhalaison d’une âme oppressée et opprimée, et l’Ave Maria sublime de simplicité résignée pendant d’une tragique douceur du “Credo” pervers d’Iago. Otello, c’est Alagna, c’est Roberto, selon les dénominations d’un public qui l’a familièrement et affectueusement annexé. Ténor lyrique, il s’était audacieusement ou imprudemment lancé à l’assaut de rôles plus lourds, de ténor dramatique, de fort ténor, Canio, Calaf, avec des fortunes diverses pour ce dernier mais un rattrapage spectaculaire, forçant l’admiration, pour la seconde de Turandot. Otello est un autre défi. Certains, un peu méchamment, même si le médium s’est cuivré, l’attendent au tournant, et jugent d’entrée son « Exultate ! » peu exaltant, par manque de l’épaisseur vocale requise par ce rôle terrible. Cependant, à la fin de l’acte, son duo d’amour avec Desdemona est d’un lyrisme, d’une beauté à couper le souffle. Lors de la première, au III e acte, dans le paroxysme et l’émotion, rauque, rugissante de douleur, de fureur, la voix, comme éraillée, déraille, défaille, mais de ces failles, comme Callas, Alagna, autre bête de scène, sait faire des atouts dramatiques et on comprendrait mal que le héros vaincu triomphe en voix. Sans doute encore galvanisé par la télé, lors de la seconde, tout cela est effacé et, toujours bouleversant, il arrive à être grandiose sans avoir la grande voix du rôle. Cette soprano, ce ténor forment à la scène un couple si vrai, si humain dans ce complot inhumain, lui dans sa folle démesure, la tempête au cœur, elle dans sa bouleversante innocence, qu’il inspire compassion et horreur : retrouvant les deux affects recherchés de la tragédie antique. Bref, parfaitement à leur place dans le théâtre antique d’Orange. Après Nabucco, des Carmina burana d’exception, un concert lyrique Ciofi/Barcellona jubilant et cet Otello, surmontant les intempéries, l’année 2014 est encore à marquer d’une pierre blanche pour les Chorégies. Compte rendu opéra. Orange, Chorégies. Le 2 août 2014. Verdi : Otello, 1887. Livret d’Arrigo Boito d’après Le Maure de Venise de Shakespeare. En coproduction avec le Festival de Savonlinna (Finlande) et l’Opéra de Marseille Orchestre Philharmonique de Radio France ; Chœurs des Opéras de Région. Direction musicale : Myung Whun Chung Mise en scène : Nadine Duffaut . Scénographie Emmanuelle Favre. Costumes : Katia Duflot. Eclairages : Philippe Grosperrin. Distribution : Desdemona : Inva Mula ; Emilia : Sophie Pondjiclis ; Otello : Roberto Alagna ; Iago : Seng-Hyoun Ko ; Cassio : Florian Laconi ; Lodovico Enrico Iori ; Roderigo : Julien Dran ; Montano : Jean-Marie Delpas ; Un hérault : Yann Toussaint. Illustration : © B. Horvat/AFP

Classiquenews.com - Articles

28 juillet

Roberto Alagna chante Otello à Orange, les 2,5 août 2014.

Orange, Chorégies 2014 : Roberto Alagna chante Otello, les 2,5 août 2014. Le rôle d’Otello demeure le plus grand défi pour un ténor lyrique, capable de puissance comme de ciselure dramatique. Interprète prêt à relever le défi en une prochaine performance délicate à Orange au Théâtre Antique, Roberto Alagna chante Otello, les 2,5 août 2014. Avant celui de Jonas Kaufmann , confondant verdien et avant sa prise de rôle sur scène, épatant et bouleversant dans un album Verdi édité par Sony , l’Otello du ténor français Roberto Alagna crée l’événement des Chorégies d’Orange 2014, les 2 et 5 août 2014. Pour le maure de Venise, rongé par le soupçon et manipulé dans sa folie destructrice par Iago, Alagna dont l’évolution de la voix récente, a permis de conquérir une couleur nouvelle sombre, se dédie tout entier au rôle le plus passionné du théâtre verdien : songez à la scène ultime où le jaloux possédé assassine sa bien-aimée la trop tendre Desdemona. La partition qui s’inscrit dans la dernière manière de Verdi – orchestralement contrastée, audacieuse, d’une exceptionnelle efficacité dramatique et expressive, profite de la collaboration du compositeur avec Boito : les deux créateurs revisitent avec une rare intelligence le drama shakespearien dont il font un huit clos romantique, sombre, crépusculaire où les instruments brillent de couleurs fauves et de climats mystérieux énigmatiques d’une irrésistible puissance poétique. Après Faust (Gounod), Calaf (Turandot), cet Otello nouveau est pour Alagna un défi à suivre absolument. Alagna fera t il aussi bien que son confrère l’excellent et si troublant Jonas Kaufmann ? Réponses les 2 puis 5 août 2014. Aux côtés de Roberto Alagna dans le rôle-titre : Inva Mula (Desdemona), Seng-Hyoun Ko (Iago), Florian Laconi (Cassio) … Philharmonique de Radio France. Myung-Whun Chung, direction. Nadine Duffaut, mise en scène. Verdi : Otello. Orange, Chorégies (Théâtre antique). Les 2 et 5 août 2014. Diffusion sur France 2, le 5 août 2014 à 21h50. Lire notre présentation des Chorégies d’Orange 2014.



Resmusica.com

22 juillet

Palette de sentiments pour le San Francisco Ballet

On l’aura compris, le style Helgi Tomasson , ce sont des développés à la seconde, des portés et des ports de bras sophistiqués, sans identité reconnaissable et un côté assez vain. Avec The Fifth Season, chorégraphié en 2006, Helgi Tomasson a souhaité ajouter une saison aux quatre déjà existantes, sur une mauvaise partition de Karl Jenkins. Heureusement, les danseurs sauvent l’affaire, à commencer par la pétillante et souriante Mathilde Froustey nationale, transfuge du Ballet de l’Opéra de Pairs, Frances Chung et Yuan Yuan Tan (toujours aussi divine) côté filles et Victor Luis ou Damian Smith côté garçons. Le délicieux In the night, chorégraphié par Jerome Robbins en 1970 sur quatre Nocturnes de Chopin, donne encore une fois à Mathilde Froustey, qui danse le premier couple romantique aux côtés de Ruben Martin Cintas, l’occasion de faire preuve de charme et de piquant. Ce jeune couple énamouré est suivi du couple plus mûr formé par Sofiane Sylve et Tilt Helimets, puis du couple passionné qui réunit Lorena Feijoo et Damian Smith. Un formidable sextuor, retenu et sensuel, qui déploie toute la palette des sentiments amoureux inspirés par le musicien romantique. La soirée s’achève avec la fougue de Balanchine dans Les quatre tempéraments, littéralement porté par la musique de Paul Hindemith. Après les trois premiers thèmes un peu appliqués et tendus des demi-solistes californiens (il faut dire que la chorégraphie est très difficile !), place aux variations autour des humeurs telles que définies pas les médecins du 17ème siècle. Jaime Garcia Castilla incarne le Mélancolique, entouré d’une cour de vestales un peu arrogantes. En écho au couple passionné de Robbins, le duo Sanguin interprété par Frances Chung et Joseph Walsh est parfait ! Puissant, mais moins séduisant, Anthony Spalding se coule dans le rythme lent du Flegmatique. Sûre d’elle enfin, Sofiane Sylve joue la Colérique. Conquérante et absolue, elle allie savoir-faire et technicité, un compliment que l’on peut adresser à toute la compagnie… Crédit photographique : © Erik Tomasson Yuan Yuan Tan et Damian Smith dans The Fifth Season (ch. Helgi Tomasson)Frances Chung et David Karapetyan dans The Fifth Season (ch. Helgi Tomasson)The Four Temperaments (ch. George Balanchine)

Resmusica.com

17 juillet

Les Etés de la Danse accueillent le San Francisco Ballet

Fêtant son dixième anniversaire, le festival Les Etés de la Danse accueille de nouveau le San Francisco Ballet pour dix-huit soirées éclectiques et enthousiasmantes. Au programme, l’élégance, le brio et l’efficacité « made in » Californie… Comme le New York City Ballet, le San Francisco Ballet compte à son répertoire de nombreuses pièces de George Balanchine et Jerome Robbins . Plusieurs d’entre elles seront données au cours des soirées programmées par la compagnie jusqu’au 26 juillet. Premier aperçu avec Agon de Balanchine, un ballet chorégraphié il y a 57 ans sur la saisissante partition éponyme d’Igor Stravinsky. Construit en miroir, le ballet pourtant abstrait, nous transporte au temps de l’amour courtois, dans les échos lointains d’une chasse à courre. Agon a en effet été conçu d’après un manuel de danse française datant de la Renaissance. C’est pourquoi on y distingue certains ports de bras ou inflexions de pied, mais aussi de rythmes typiques de la sarabande, de la gaillarde ou du bransle, littéralement transcendés par George Balanchine. La compagnie californienne se coule dans ce langage chorégraphique moderne et sophistiqué, acéré et diablement intelligent, qui n’a pas pris une ride. Dans le second pas de trois, Frances Chung fait preuve de chien et d’esprit face à ses partenaires Thomas Bieszka et Shane Wuerthner. On retiendra surtout le pas de deux de Sofiane Sylve et Luke Ingham, un superbe et solide couple aux lignes infinies, merveilleusement balanchiniennes. Autre belle surprise avec Glass Pieces de Jerome Robbins, chorégraphié sur des extraits de Glassworks (Rubric et Façades) et le Funeral de l’opéra Akhnaten de Philip Glass. L’objectif du chorégraphe, qui s’inspirait pour la première fois d’une partition minimaliste, était de montrer la force de la vie dans une grande ville, entre la pression de la foule et le besoin d’intimité des individus. L’intéressant duo de Façades, formé par Kristina Lind et Tlit Helimets, est rehaussé par la frise mouvante de danseuses en fond de scène, d’un effet éminent graphique. Bravo à l’énergie et au dynamisme de toute la compagnie dans la troisième partie Akhnaten, formidablement rythmée, avec des danseurs homogènes et combattants qui emportent la salle. Ces deux incontestables chefs d’œuvre sont malheureusement amoindris par le choix d’Helgi Tomasson, directeur artistique du San Francisco Ballet depuis 30 ans, de programmer en ouverture de cette soirée sa dernière création Caprice. Quel intérêt au 21ème siècle de créer un ballet classique sans argument et sans parti pris stylistique ? Le chorégraphe s’est inspiré de la personnalité de chacune des solistes virtuoses pour écrire trios et adages à leur mesure, sur fond de colonnes doriques et de lumière cuivrée. Maria Kochetkova, un peu précieuse, manque de tenue entre les bras du bodybuildé Davit Karapetyan. Brillante et élégante, Yuan Yuan Tan séduit dans son adage avec Luke Ingham, qui offre quelques portés astucieux. Avec une compagnie techniquement impeccable, plus métissée que certaines compagnies classiques européennes, on ne boude cependant pas son plaisir, en attendant les prochaines soirées… Delphine Goater Crédit photographique : © Erik Tomasson (Sofiane Sylve et Anthony Spaulding dans Agon de Georges Balanchine) (Glass Pieces de Jerome Robbins)

Myung-whun Chung

Myung-whun Chung (22 janvier 1953) est un chef d'orchestre sud-coréen qui, depuis 2000, est à la tête de l'Orchestre philharmonique de Radio France, l'une des quatre formations administrées par les Concerts de Radio France. Pianiste, il est également connu grâce au Trio Chung, formé avec ses sœurs, violoniste et violoncelliste.



[+] Toute l'actualité (Myung-whun Chung)
24 août
Carnets sur sol
14 août
La lettre du musi...
10 août
Classiquenews.com...
28 juil.
Classiquenews.com...
22 juil.
Resmusica.com
17 juil.
Resmusica.com
7 juil.
Resmusica.com
2 juil.
En kiosque (via S...
1 juil.
Classiquenews.com...
26 juin
Classiquenews.com...
2 mai
Les blogs Qobuz
24 avril
La lettre du musi...
22 avril
Le blog d'Olivier...
8 avril
Le blog d'Olivier...
5 avril
Fomalhaut
14 févr.
Resmusica.com
27 janv.
Resmusica.com
24 janv.
Resmusica.com
27 nov.
Carnets sur sol
19 nov.
Resmusica.com

Myung-whun Chung
Anglais (US) Anglais (UK) Espagnol Allemand Italien




Chung sur le net...



Myung-whun Chung »

Grands chefs d'orchestre

Piano Orchestre Philharmonique De Radio France Seoul Philharmonic Orchestra

Depuis Janvier 2009, Classissima facilite l'accès à la musique classique et étend son audience.
Avec des services innovants, Classissima accompagne débutants et mélomanes dans leur experience du web.


Grands chefs d'orchestre, Grands interprètes, Grands artistes lyriques
 
Grands compositeurs de musique classique
Bach
Beethoven
Brahms
Debussy
Dvorak
Handel
Mendelsohn
Mozart
Ravel
Schubert
Tchaïkovsky
Verdi
Vivaldi
Wagner
[...]


Explorer 10 siècles de musique classique ...